Carcassonne. Sectes : le Bugarach sous surveillance

  • Share
  • CevherShare
  • Share

Une dizaine de mouvements, une vingtaine de personnalités sous surveillance. Dans l’Aude, quelques petits groupes, pas encore considérés comme des sectes font l’objet d’une attention toute particulière de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) et des services de renseignements. De passage à Carcassonne, où il a animé une réunion d’information avec plusieurs responsables des services de l’État, Georges Fenech, le président de la Miviludes, avance à pas comptés. « Car, souligne-t-il, il est difficile de donner une définition précise d’une secte ». Ou plus précisément quand un mouvement bascule dans l’univers sectaire. La Miviludes s’appuie sur des signaux d’alerte, des signalements, l’installation de petits groupes adoptant un mode de vie particulier pour mettre en branle son réseau de surveillance. À Bugarach (voir encadré) ou dans le secteur proche l’on s’intéresse aux transactions immobilières, aux acheteurs, aux associations et à leur financement. De leur côté les maires sont invités à signaler les enfants qui seraient déscolarisés ou « les gourous thérapeutiques » comme les définit Georges Fenech, « qui délivrent une médecine charlatanesque ».

Reste que les responsables de la Miviludes restent très discrets sur les moyens mis en œuvre pour surveiller l’ensemble de ces groupuscules. L’appareil judiciaire semble tout aussi démuni. « Tant qu’il n’y a pas de plaintes ou de matérialisation d’un délit, on ne peut guère intervenir », rappelle Antoine Leroy, le procureur de la République de Carcassonne.


Le Bugarach attend la fin du monde le 21 décembre 2012

Le Pech de Bugarach serait épargné par la fin du monde dans dix-huit mois ? Les chantres de l’apocalypse ne sont pas les seuls à s’intéresser à ce site remarquable des Corbières, qui, selon une prédiction maya devrait échapper à la destruction du monde le 21 décembre 2012. La Miviludes souligne que « des personnes emblématiques » se sont installées dans le secteur. Selon Hervé Machi, secrétaire général de la mission, le pays cathare « est une terre d’élections fertile pour les mouvements ésotériques ». Et d’ajouter : « les messages apocalyptiques prennent une résonance particulière… » A Cubières-sur-Cinoble, à Quillan ou à Rennes-le Château, de petits groupes sont surveillés discrètement… au cas où…

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.