Bernard Tapie : Nouveau « président du pouvoir d’achat » ?

  • Share
  • CevherShare
  • Share

« Fichés, surendettés et débancarisés » unissez-vous ! … sous la bannière de Bernard Tapie. C’est le sens de l’appel insolite que l’on peut trouver sur le site bernardtapie.com, fondé par Laurent Tapie en avril 2009

Sur ce site, on peut aussi lire la profession de foi du fondateur : « (…) Depuis la crise des subprimes, qui n’a épargné personne, il y a aujourd’hui, plus que n’importe quand depuis 20 ans, un véritable problème de pouvoir d’achat en France (…) » et précise t-il : « (…) Bernard et Laurent Tapie ont décidé d’unir leurs efforts (…) » et un peu des … 285 millions d’euros, attribués par une décision, qui pourrait valoir, à Christine Lagarde, le 8 juillet prochain, une éventuelle enquête de la Cour de Justice de la République, pour abus d’autorité.

Mais, n’anticipons pas, et lisons plutôt, les missions et cibles de ces apôtres du pouvoir d’achat, que n’aurait pas rénié, notre Président de la République … lorsqu’il était candidat !

« Mission : Redonner du pouvoir d’achat à tous les français en leur permettant de faire des économies (immédiatement). En leur permettant de trouver de nouvelles sources de revenus et de se constituer un patrimoine (dans quelques mois) (…) La cible : Ceux qui subissent le plus la crise (les 50% des français qui gagnent le moins) (…) »

Et de promettre : « En prenant à chaque fois LE TIERS de l’économie maximale possible avec BernardTapie.com, pour chaque poste du budget sur lequel nous proposons des solutions, l’économie théorique totale permettrait à ces ménages, en moyenne, de plus que TRIPLER l’argent disponible restant en fin de mois (+269% d’augmentation) (…) »

Pour en revenir aux « Fichés, surendettés et débancarisés » le portrait de Bernard Tapie en page d’accueil, annonce : « On compte 4 millions de malendettés, fichés, ou débancarisés. Nous sommes en train de concevoir des solutions pour les aider. Mais nous avons BESOIN DE VOUS. Rejoignez notre combat ! »

On pourra toutefois s’étonner, que les organismes financiers, partenaires du site de Courtage lui même partenaire de … bernardtapie.com , qui propose des : « Rachat de prêt immobilier, rachat de crédit à la consommation, rachat crédit auto » n’ait pas d’ores et déja, rejoint ce combat et proposé immédiatement d’innovantes « solutions pour les aider » mais, si l’on en croît Le Progrès, bernardtapie.com compte faire encore plus fort, puisqu’il ne viserait pas moins que : « (…) la création d’un fonds de garantie pour les interdits bancaires (…) »

En attendant que les malendettés, fichés, ou débancarisés puissent bénéficier de ce fond de garantie, le gouvernement par décision de : « Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Eric BESSON, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, et Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises » a décerné le premier : label « Tarif social mobile » à L’offre mobile … BernardTAPIE.com. Comme nous l’apprennait Publinews

Il va s’en dire, que ceux qui avanceraient l’idée, que cette attribution soit issue d’une proximité avec le Chef de l’Etat, auraient tord ! Puisque, comme l’affirme Bernard Tapie : « J’ai dit cent fois et je redis que je ne suis pas un ami de Nicolas Sarkozy » même si, fait remarquer Le Progrès : « Bernard Tapie a organisé et assisté à l’entretien d’embauche de Bernard Kouchner comme ministre des Affaires étrangères »

Mais comment condamner un bienfaiteur de l’humanité qui explique aux exclus de la consommation : « (…) Nous ne pouvons pas toujours nous reposer sur les pouvoirs publics, quels qu’ils soient, et quelle que soit leur volonté. Les citoyens eux-mêmes doivent être conscients, volontaires et actifs (…) » Ce qui est encore plus vrai, depuis que Frédéric Lefebvre a offert un enterrement de première classe aux actions de groupe (class action à la française) !

Et dire que, la Cour de Justice de la République pourrait compromettre les chances des : 4 millions de malendettés, fichés, ou débancarisés de retrouver … du pouvoir d’achat pour lequel, les pouvoirs publics, ne peuvent décidément rien !

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.