Luc Ferry. A quoi sert le Conseil d’analyse de la société ?

  • Share
  • CevherShare
  • Share

Au centre d’une polémique concernant un salaire indûment perçu en tant qu’enseignant à l’université de Paris 7, le philosophe Luc Ferry se retranche derrière la fonction qu’il occupe à la tête du Conseil d’analyse de la société. Petit rappel de ce qu’est le CAS dont l’ancien ministre est le président délégué depuis 2004 et le secrétaire général un certain Dominique Fillon dont personne, pour l’heure, n’est capable de dire s’il a un lien avec le Premier ministre.

Lire également :
>
Luc Ferry veut poursuivre les gens qui disent des « conneries »

Le conseil d’analyse de la société a été créé par un décret en date du 8 juillet 2004 signé par le Premier ministre de l’époque Jean-Pierre Raffarin.

Son rôle : le CAS  »a pour mission d’éclairer les choix politiques du Gouvernement, par l’analyse et la confrontation des points de vue, lorsque les décisions à prendre présentent des enjeux liés à des faits de société. Le conseil examine les questions qui lui sont soumises par le Premier ministre ainsi que celles dont il juge utile de se saisir ».

Ce conseil est placé sous la responsabilité du Premier ministre – actuellement François Fillon – ou du président délégué désigné par lui – en l’occurrence depuis la création de ce conseil Luc Ferry.

Le CAS publie régulièrement des rapports.

Dominique Fillon, secrétaire général
Le président délégué du CAS et le directeur général du Centre d’analyse stratégique sont membres de droit du conseil. Ils peuvent se faire représenter. Le conseil dispose également d’un secrétaire général dont le nom est Dominique Fillon. Aucun détail n’est donné sur ce secrétaire général. On ne sait donc pas si cette personne a un lien avec le Premier ministre.

34 membres nommés pour un mandat de 5 ans renouvelable
Les membres de ce conseil sont nommés par le Premier ministre pour un mandat de 5 ans renouvelable. Le Conseil d’analyse de la société est composé actuellement de 34 membres :

- Luc Ferry, Président délégué
- Christian de Boissieu, membre de droit, Président délégué du Conseil d’analyse économique
- Vincent Chriqui, Membre de droit, directeur général du Centre d’analyse stratégique
- Christine Albanel, ancien Ministre de la Culture et de la Communication
- Patrick Artus, directeur de la Recherche et des Études économiques de NATIXIS
- Bruno Belin, vice-Président du Conseil général de la Vienne
- Alain Béreau, amiral
- Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de la Vie associative
- Nicolas Bouzou, économiste
- Denys de Béchillon, professeur des universités à la faculté de droit de Pau, Consultant juridique
- Amélie de Bourbon, consultante EURO RSCG C&O
- Monique Canto-Sperber, philosophe, Directrice de l’Ecole Normale Supérieure
- Claude Capelier, professeur agrégé de philosophie;
- Malek Chebel, anthropologue des religions;
- Teresa Crémisi, editeur;
- Eric Deschavanne, professeur de philosophie;
- Bernard Fixot, editeur;
- Mara Goyet, professeur d’histoire-géographie;
- Michel Guénaire, avocat, essayiste;
- David Khayat, Cancérologue;
- Etienne Klein, Physicien, adjoint au Directeur des sciences de la matière au CEA;
- Haïm Korsia, rabbin français;
- Alexandra Laignel-Lavastine, philosophe, écrivain et éditeur;
- Père Alain Maillard de la Morandais, prêtre;
- Emmanuel Leroy-Ladurie, universitaire, membre de l’Institut;
- Anne Levade, professeur de droit public à l’Université Paris 12 depuis 2001;
- Gilles Lipovetsky, professeur agrégé de philosophie, essayiste
- Claudine Pons Associée Société « Les Rois Mages »;
- Josy Reiffers, professeur de médecine;
- Alain-Gérard Slama : universitaire, journaliste;
- Pierre-Henri Tavoillot, maître de conférences en philosophie à l’Université de Paris IV;
- Caroline Thompson : psychologue;
- Danielle Thompson : cinéaste, réalisatrice;
- Lucy Vincent Docteur en neurosciences et pharmacologie.

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.