L’hypocrisie des pourfendeurs du politiquement correct

  • Share
  • CevherShare
  • Share

http://www.lepost.fr/article/2011/06/25/2533315_les-opposants-au-politiquement-correct-devenus-politiquement-corrects.html

25/06/2011 à 22h50 – mis à jour le 26/06/2011 à 01h50 | 1277 vues | 0 réactions

A l’image de Marine le Pen qui se plaint dans les médias de ne pas y être invitée, les opposants au politiquement correct que sont notamment Eric Zemmour, Robert Ménard et consorts, ne cessent de se dire victimes d’un complot contre leurs idées et se veulent les meilleurs défenseurs de la liberté d’expression, comme cela a été rappelé dans nos colonnes http://www.lepost.fr/article/2011/04/01/2453143_bernard-menard-defend-la-liberte-d-expression-a-travers-eric-zemmour.html

Pour autant, si l’on s’informe réellement, on découvrira, notamment dans le cas d’Eric Zemmour, que celui-ci tient une chronique dans le Figaro Magazine, sur RTL et qu’il est présent aussi sur I Télé, pas une chaîne pourtant réputée à droite de la droite http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Zemmour On le retrouvera de plus sur Paris Première, en duo avec son compère Eric Nolleau. Bref, pour quelqu’un qui se dit victime des médias, il est plutôt bien traité par ces mêmes médias ! Quant aux autres,à l’image d’Yvan Rioufol ou d’Eric Brunet, on les retrouve respectivement dans le Figaro ou encore sur RMC.

En réalité, ces mêmes pourfendeurs du politiquement correct qui serait la ligne des médias, sont devenus omniprésents comme jamais, et l’incarnation même de la nouvelle pensée dominante, volontiers réactionnaire. Il suffit de voir les sondages pour voir que ces hommes et ces femmes ne cessent de voir leur audience grimper mais aussi que la candidate du Front National voit ses intentions de vote osciller entre 16 et 20 % des voix, du jamais vu depuis la dernière présidentielle de 2007.

Bref, ces hommes et ses femmes, qui se disent victimes d’un complot médiatique à leur encontre, peuvent pourtant s’exprimer au sein des mêmes médias, et dire ce qu’ils ont envie de dire, tout comme Marine le Pen d’ailleurs, lorsqu’elle participe à une émission de débats, bien qu’elle s’en défende. La réalité, c’est que le politiquement correct, tant décrié, ne cesse de reculer, et ce sont bel et bien les idées de ces réactionnaires, franchement de droite, qui donnent de plus en plus le la au sein des médias. Après tout, qui aurait imaginer, il y a dix ans de cela, un débat sur l’euro ou encore d’entendre un maire écologiste demander à l’armée d’intervenir dans sa ville, ou encore un élu communiste dire que l’immigration n’est pas une chance pour la France ? Ou comment la pensée conservatrice est devenue dominante au sein de notre société…

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.