Tania Singer et le mentaliste voyageur

  • Share
  • CevherShare
  • Share

http://epictete.fr/archives/252

Tania SingerLe chercheur en neurologie Tania Singer, basée à l’université de Zurich, ville alémanique Suisse, a fait la découverte de 2 nouveaux circuits cérébraux sous tendant la compassion et la cruauté.

La thèse de Tania Singer portait sur la comparaison entre la cruauté et la compassion, précisément sur le fait à avoir plus de compassion envers ce que l’on identifie comme étant « les notres » qu’envers les autres.

L’expérimentation de Tania Singer a permis de mesurer les réactions des supporters d’une équipe de football lorsque, selon le cas, on faisait du mal à leur équipe ou à l’équipe adverse. Plus précisément, Tania Singer a mesuré le propension des supporters à aider leur équipe à qui on faisait du mal ainsi que la propension à l’indifférence quand on le faisait à l’équipe adversaire.

Les résultats ont été édifiants. Cette expérience a montré notre propension en la compassion quand il s’agit des nôtres ainsi que notre indifférence au malheur d’autrui quand il s’agit des autres. Cette expérience est à la base de ce que l’on appelle la théorie des endogroupes.

Des études sociologique démontrèrent elles aussi que les expatriés d’un pays avaient tendance à se regrouper pour leurs activités sociales dans les mêmes endroits plutôt que de se mélanger avec les autochtones. Un mentaliste qui voyage et ne connaissant pas la langue du pays qu’il visite, s’il veut visiter les sentiers non touristiques, cherchera en premier lieu les endroits fréquentés par les expatriés francophones afin de demander conseil dans sa propre langue. Expatriés, ils seront toujours plus que ravi de conseiller un compatriote.

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.