Unrestaurant à moitié prix pour ceux qui éteignent leur téléphone portable

  • Share
  • CevherShare
  • Share

http://www.economiematin.fr/news-restaurant-education-telephone-facture-prix-reduction?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-07-28

Au restaurant, que ce soit entre amis, en famille ou pour une soirée romantique à deux, le téléphone est toujours là pour nous gâcher ce plaisir. Appels de travail impromptus ou véritables urgences, décrocher son téléphone en plein milieu du repas devient de plus en plus une habitude.

Afin de redonner au restaurant la bonne ambiance de l’époque où les portables n’existaient pas, un restaurateur israëlien a décidé d’agir.

50% de réduction pour éteindre son téléphone

A Abu Ghish, en Israël, Jawdat Ibrahim gère un restaurant. Exacerbé par cette attitude de plus en plus répandue mais contre laquelle il ne peut rien faire, il a décidé de faire jouer ce qui compte le plus à ce jour pour un client : l’addition.

 

Jawdat a donc décidé d’offrir une réduction de 50% à ses clients si ceux-ci éteignaient leur téléphone lors de leur repas dans son restaurant. « Ce n’est peut-être rien, mais d’une certaine manière je vais changer un peu la culture de la nourriture » estime-t-il.

« Bon nombre de gens s’assoient et ne profite ni de la nourriture ni de la compagnie ». Tout ce qu’ils font, pour lui, c’est téléphoner ou se connecter sur internet grâce à leurs smartphones.

D’autres initiatives vont dans le même sens

Alors qu’une étude de Zagat réalisée en 2010 montre que 67% des clients de restaurants à Los Angeles pensent qu’utiliser son téléphone à table c’est être mal élevé, l’habitude prend de plus en plus le dessus sur les bonnes manières.

Ainsi, diverses initiatives visant à réduire l’utilisation des portables à table a été lancée. Le restaurant Eva, à Los Angeles, offre une réduction de 5% sur la note tandis qu’un restaurant du Vermont a tout simplement décidé de faire payer un extra de 3 dollars pour ceux qui veulent utiliser leur portable.

Cet article a été initialement publié le 22 novembre 2013.

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.