Monoprix taxé de racisme pour ses emballages de chocolat

  • Share
  • CevherShare
  • Share

http://www.planet.fr/revue-du-web-monoprix-taxe-de-racisme-pour-ses-emballages-de-chocolats.857117.1912.html?xtor=ES-1-847497[Planet-a-la-Une]-20150516

Un homme noir pour illustrer une tablette de chocolat noir. Une femme à la peau un peu plus claire sur celle du chocolat au lait. Et pour celle du chocolat blanc. des carrés de chocolats blancs. Les photos d’illustration utilisées par Monoprix sur les nouveaux emballages de ses tablettes.

NDLR : ça me dépasse une telle dose de connerie ! Je ne vois pas où est le racisme là-dedans, sinon dans la tête des gens dérangés qui voient des nains partout ! Il faut le dire : l’imbécillité est bel et bien au pouvoir et constitue le parti majoritaire dans ce pays. Bientôt, si personne ne fait rien, on ne pourra plus dire d’un Noir qu’il est noir, ni même de couleur, ni même black (qui veut bien dire : noir, il me semble). Le langage politiquement correct est comme un champignon : il se propage insidieusement en sous-sol, et se développe par similitude.  On assiste maintenant à la fin des réflexions rationnelles et pondérées. Un dictateur fait un certain salut bien connu et on en conclut que toute personne qui fait ce salut est un adepte de ce dictateur, pire que tout geste qui ressemble de près et surtout de loin à ce geste… doit être réprimandé. Mais pourquoi ne voit-on pas que c’est la mort de toute civilisation par amalgame meurtrier de toute liberté de pensée et donc d’expression. Pourquoi ne voit-on pas que les idiots dont le fond de commerce est de chercher, et d’éplucher ce genre de détail partout, sous prétexte de lutter contre le racisme, ne font que l’exacerber et le faire naître dans de nombreux esprits qui n’y pensaient même pas.
Je peux juste témoigner qu’étant enfant, je prenais tous les matins mon petit-déjeuner en buvant un excellent chocolat en poudre appelé « Ya bon Banania » et que, jamais, dans ma petite tête de bon élève à l’école (mais à l’époque on apprenait vraiment à l’école) je n’ai porté de jugement négatif sur ce petit bonhomme noir en chéchia qui rigolait en enchantait mes débuts de journée endormis. Faut dire qu’à l’époque on n’avait pas encore inventé le politiquement correct.
Le racisme est une connerie (j’ai expliqué cela dans un livre) mais sa chasse désespérée partout ne peut qu’aggraver la situation. Zut, je suis blanc et je porte des chaussettes noires, est-ce mal Messieurs les censeurs ?

Un homme noir pour illustrer une tablette de chocolat noir. Une femme à la peau un peu plus claire sur celle du chocolat au lait. Et pour celle du chocolat blanc… des carrés de chocolats blancs. Les photos d’illustration utilisées par Monoprix sur les nouveaux emballages de ses tablettes de chocolat de la gamme Gourmet ont fait polémique, mercredi 13 mai, sur Twitter.

Beaucoup de « twittos » ont relayé la photo de ces visuels, dénonçant un « racisme ordinaire » digne du « bon vieux temps des colonies ».

Et pourquoi pas du « chocolat de couleur » ou un albinos ?

D’autres ont ironisé, suggérant de parler de « chocolat de couleur » plutôt que de chocolat noir, proposant à Monoprix de mettre une photo d’albinos – celle du musicien et chanteur malien Salif Keïta par exemple – sur son emballage de chocolat blanc pour rester dans le thème et moquant – dans un jeu de mots – une marque qui n’a rien « dans la cabosse ».Et d’abord on ne dit pas « chocolat… La suite ci-dessous :http://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/monoprix-taxe-de-racisme-pour-ses-emballages-de-chocolats_905733.html#xtor=AL-53

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.