L’homme relationnel, de Jean-Jacques WITTEZAELE

  • Share
  • CevherShare
  • Share

JEAN-JACQUES WITTEZAELE
L’homme relationnel, Le Seuil, 2003

 

 Jean-Jacques Wittezaele est le co-auteur avec Teresa Garcia, du livre fondamental si on veut connaître l’histoire et les idées de l’Ecole de Palo Alto : « A la recherche de l’école de Palo Alto »?

Je n’ai jamais cru tout ce qu’on a essayé de m’enseigner. Je pense d’ailleurs que je n’ai jamais cru à l’enseignement… Je crois plus à l’expérience. (p. 16)

…les clés de l’explication causale ne sont pas les clés du changement : on peut savoir pourquoi un problème est apparu sans pour autant avoir la moindre idée de ka façon dont on pourrait le résoudre. (p. 104)

Mettre une étiquette sur quelqu’un, c’est le définir, le réduire à des caractéristiques générales et déprécier ses particularités individuelles, c’est le priver de sa liberté et le rendre impuissant, car c’est aussi l’obliger à accepter qu’il n’a pas le contrôle sur sa propre vie puisqu’il est limité aux caractéristiques prévues par l’étiquette. Etiqueter quelqu’un, c’est prendre du pouvoir sur lui de manière unilatérale en ne lui laissant que la possibilité de valider le label. (p. 139)

On sait que ce qu’on fait ne marche pas, mais on est incapable d’envisager autre chose, donc on s’évertue à faire « plus de la même chose ». (p. 221)

L’importance du recadrage ne se trouve pas dans le contenu lui-même mais dans le fait qu’il implique une nouvelle manière d’aborder le problème, entièrement aux antipodes de ce qui était perçu et jugé au départ. (p. 242)

Induire une nouvelle expérience qui bloque le recours aux tentatives de solutions

antérieures. (p. 251)

La relation est la grande absente de notre culture, on la considère comme un phénomène accessoire. (p. 254)

Un problème n’existe que si quelqu’un le constate – ou le décrète. (p. 280)

On bloque toute évolution du processus relationnel en définissant l’autre. (p. 327)

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.