Pour son livre, Nicolas Sarkozy a-t-il eu recours à un nègre ?

  • Share
  • CevherShare
  • Share

http://www.planet.fr/politique-pour-son-livre-nicolas-sarkozy-a-t-il-eu-recours-a-un-negre.1025926.29334.html?xtor=ES-1-1025011[Planet-a-la-Une]-20160226

NDLR : il est en effet facile de savoir si un auteur a eu recours à un nègre (au fait que font nos censeurs empêcheurs de penser en rond, quand vont-ils interdire ce mot même dans les cas de littérature, un nègre littéraire ça sent bon l’esclavage). J’ai moi-même eu cette chance d’écrire pour des gens qui  n’avaient souvent ni idées, ni style ni le temps pour ça. Et j’ai aussi eu deux fois le plaisir d’analyser (à l’époque sans ordinateur !) des livres de Valéry Giscard d’Estaing. Le livre « Démocratie Française » a été le premier et nous avons démontré que trois chapitres n’étaient pas de l’auteur : syntaxe différente, longueur des phrases, redondance… et plus tard dans « Deux français sur trois » à la demande d’un feu journal, nous avons pu montrer que le chapitre 9 n’est pas de lui mais « le mystère du chapitre 9 ! » comme voulait intituler l’article le patron de ce journal, n’a jamais été résolu. Les résultats ont été publiés dans la revue « Communication et Langage ».
Nos méthodes d’analyse sémantique ont pu créer ainsi des indices de mensonge assez fiables. A noter que nos Gouvernements sont dotés de ce genre d’outils mais ne s’en vantent pas. Pas de quoi devenir racistes mais sans les nègres nos politiciens de profession n’auraient à ce jour pas écrit grand chose. Ce n’est pas une pratique honteuse pour autant : les nègres en littérature sont comme les apprentis de nos grands peintres.

Une entreprise suisse, qui a élaboré un logiciel censé détecter le recours à d’autres mains pour écrire un livre, a passé au crible celui du président de la République.

L’ancien président de la République a-t-il écrit tout seul son livre, La France pour la vie, devenu un best-seller en librairie ?

C’est en tout cas ce qu’a essayé de savoir une entreprise suisse romande, OrphAnalytics, qui a élaboré un logiciel censé détecter les auteurs qui recourent à des nègres littéraires, comme le rapporte le Huffington Post, reprenant une information de la radio-télévision suisse RTS.

Le logiciel, élaboré au départ pour détecter les cas de triches chez les étudiants, a donc passé au crible le dernier livre de Nicolas Sarkozy, et des plus anciens, mais aussi ceux de François Bayrou. Et si le second a passé les tests sans encombre, ce n’est pas le cas du premier.

Trois empreintes stylistiques détectées chez Nicolas Sarkozy

En effet, dans trois livres du président des Républicains, la biographie de Georges Mandel (1994), Les Lettres de mon château (1995) et La France pour la vie (2016), le logiciel a détecté trois empreintes stylistiques différentes pour ces trois ouvrages

Comment fonctionne ce logiciel ? Un algorithme découpe le texte en séquences afin d’identifier statistiquement « l’empreinte stylistique » de son auteur, c’est-à-dire ses tournures de phrases, le vocabulaire courant, etc. Il suffit ensuite de comparer cette carte linguistique à celles d’autres textes du même rédacteur pour s’assurer qu’elles correspondent.

Cependant, son concepteur reconnaît que le logiciel « n’est pas infaillible » et n’émet pas de conclusion définitive à l’égard de Nicolas Sarkozy.

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.