Le paquet neutre sans effet sur les ventes, de Paolo Garoscio

  • Share
  • CevherShare
  • Share

http://www.economiematin.fr/news-paquet-neutre-ventes-baisse-effet-impact-moche-echec-reforme

NDLR : bon on peut dire bien des choses sur nos gouvernants, nos lois autant stupides que liberticides, qui vont finir par nous interdire… de vivre. On peut dire qu’ils sont sont appâtés par le gain, par le Pouvoir, certes, mais comment peut-il en être autrement. A leur place nous ferions la même chose : comme le disait déjà Coluche en son temps : « A quoi sert d’avoir le Pouvoir si ce n’est pas pour en abuser« . Donc, logiquement je ne leur ferai pas ce reproche, je trouve même que ce sont des réactions de petites gens, de jaloux.
En revanche, nous prendre pour des cons, ça c’est impardonnable, nous infantiliser ce devrait être puni de mort !
Prenons l’exemple ici du paquet neutre. Nos sommités intellectuelles se sont dit : avec des photos horrifiques, nous braves gens vont avoir peur de ressembler à ça et vont arrêter de fumer, et surtout les jeunes qui  n’ont pas encore commencé à fumer ne vont pas s’y mettre. Bon : résultat des courses, pas de changement et même par rapport au premier trimestre 2016, une légère augmentation. Laissons tomber les chiffres le problème n’est pas là. Le problème est qu’ils n’ont rien compris et que, puisque ça ne marche ils vont insister, en rajouter, encore et encore. Faire ce que nous disons avec l’école de Palo Alto (quésaco ?) : « Faire encore plus de la même chose« . C’est ce que j’appelle le syndrome de la poule qui se cogne au grillage pour sortir, encore et encore, et finit par se blesser, sans voir que tout à côté, la porte du poulailler est ouverte.

Mais ça ne marchera pas. Pourquoi ? Parce que, nos braves incultes, ne connaissent pas les lois de la communication. Ils ne savent pas que montrer des images horribles sur un paquet cela reste abstrait, c’est du papier, et c’est quelqu’un d’autre, celui qui regarde ne se sent pas concerné, alors que le plaisir de fumer est dans le domaine du concret.
Il n’y a donc aucun rapport entre les deux éléments, aucune raison que cela puisse marcher ; d’un côté des arguments, de l’autre un plaisir dont on en peut se passer. 

Et puis, il y a encore une autre raison pour que cela ne puisse marcher : une photo horrible, la première fois qu’on la voie, elle nous choque comme nous choque un blessé sur la route, un malade à l’agonie avec ses tuyaux partout et son visage blafard, puis on oublie vite car il fait soleil… Un accident sur la route et nous ralentissons pendant quelques kilomètres, puis ensuite le pied sur la pédale nous démange…
Donc, pour moi le vrai problème est que de deux choses l’une : ou bien ceux qui pondent ces lois (ce qui prouve qu’ils sont bien des poules) : ou bien ils sont bêtes et je ne le crois pas, en tous cas ils ont eu l’intelligence d’arriver à des postes de prestige qui permettent d’emmerder les gens, ou bien ils sont ignares dans un des domaines les plus importants : comment fonctionne nos esprits, et comment nous convaincre à respecter leurs dictats. C’est ça qu’il devraient apprendre, et qu’on devrait même apprendre à l’école ! Le route est longue et ne sera pas un long fleuve tranquille.

Précision importante : je ne suis pas fumeur !

———————————————————————————————————————————————————————————————————–
Il aura fallu des études pour comprendre quelle était la « pire couleur » pour trouver la couleur du paquet neutre, un vert kaki foncé ; il aura fallu des débats houleux et des conflits avec les cigarettiers mécontents qui menaçaient de saisir la justice ; il aura fallu le mettre en place, décider de la police d’écriture… pour rien. Le paquet neutre ne semble pas avoir l’effet escompté.

Une baisse des ventes de cigarettes en janvier 2017 mais…

C’est BFMTV qui dévoile, le 7 avril 2017, ce résultat : le paquet neutre ne semble pas avoir été utile. Car si les chiffres obtenus par la chaîne d’informations sont positifs dans la lutte contre le tabagisme, une baisse de 1,7 % des ventes de cigarettes entre janvier et mars 2017, ce n’est pas une victoire. Sans compter que cette baisse est largement à relativiser : les ventes de tabac à rouler ont augmenté de 0,3 % sur la même période.

La baisse des ventes du premier trimestre semble normale : BFMTV a interrogé une source industrielle qui précise que « cette tendance baissière dure depuis plusieurs années et continue mais il n’y a aucun effet du paquet neutre. »

Le prix du paquet est le seul argument que les Français entendent

Le gouvernement y croyait, pourtant : le paquet neutre devait faire baisser les ventes car les fumeurs n’auraient pas aimé la couleur. Les jeunes, première cible de la réforme, auraient dû trouver que les paquets n’étaient pas « cools » et donc ne pas se mettre à fumer. En fait, ils se sont tournés vers le tabac à rouler et les cigarettes entubées ou roulées à la main.

Car le paquet neutre, réforme qui vient d’Australie comme le rappelle BFMTV, n’a pas été accompagné du changement qui touche réellement les Français. L’Australie avait augmenté le prix de son paquet de cigarettes de 25 % et continue de le faire. Objectif : faire atteindre au prix du paquet de cigarettes un minimum de 30 euros (45 dollars australiens) en 2020 contre environ 18 euros en 2017.

La réforme française a donc été partielle… Et a raté le point principal : le prix. En Australie un paquet de cigarettes va coûter 30 euros minimum en 2020.

You can leave a response,or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.