Archive

Archive for the ‘France’ Category

Le vrai scandale du Fipronil : du gaspillage à partir d’un fantôme de danger. Marie DELARUE

http://www.bvoltaire.fr/fipronil-vrai-scandale-tonnes-de-nourriture-gaspillees/?mc_cid=4635844fe3&mc_eid=443cdc6b1f

NDLR : en fait le scandale c’est qu’un ensemble de gens dans notre société, pour d’obscurs intérêts, ont inventé un scandale de plus.
Ce n’est pas le premier et ça ne sera pas le dernier : on jette à la poubelle des denrées de bonne qualité par peur d’un danger inexistant, comme on a massacré des milliers de canards tout à fait comestibles, ou qu’on interdit régulièrement de manger des huîtres (de préférence à Noël !) que les ostréiculteurs continuent de manger sans crainte… c’est quoi ça ?

Nous sommes bien dans la génération trouille ? Nous avons peur de ce qui n’existe pas ? Et nous nous disons civilisés, et même cartésiens !!!  A qui profite le crime ? Et pendant ce temps-là les restaurants du cœur et autres banques alimentaires manquent de nourriture pour nos pauvres ! A moins que nous n’ayons pas de pauvres non plus, et que ce soit ça aussi une légende ?
Une société qui ne sait plus faire la différence entre une réalité et une croyance délétère est bien malade.
Ce sont les gens qui décident de ces actes stupides qui devraient être jetés à la poubelle !

Des brownies, des muffins, des pâtes, des pommes dauphine, des gaufres par quatre, par six, par douze, des moelleuses poudrées, des molles, des dures… Chaque jour, le ministère de l’Agriculture complète sa liste et entretient cette psychose ridicule autour d’un produit qui, certes, ne devrait pas se trouver dans les œufs, mais dont les traces sont si infinitésimales qu’elles ne présentent strictement aucun danger pour le consommateur.

Comme nous l’avons déjà écrit ici, il faudrait consommer pas moins de vingt œufs quotidiennement pour commencer à ressentir le moindre effet sur le plan sanitaire. Si mal il y a, il est donc dans les têtes, bien implanté par les médias qui font monter chaque jour la mayonnaise avant qu’on n’en retire les pots des frigos. Certains, comme Challenges le 14 août, s’indignent même qu’« aucun rappel de produit n’a[it] été lancé auprès des consommateurs ».

On nage en plein délire. Imagine-t-on les Français vider leurs placards de cuisine et rapporter la marchandise au magasin pour en réclamer le remboursement ? Quel commerçant peut gérer cela sans y laisser son fonds ? Read the rest of this entry »

Lorsqu’une grande dame meurt… le passé en grand équipage vient lui rendre hommage de

http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/lorsquune-grande-dame-meurt-apres-un-long-veuvage,279816?mc_cid=35e1d9c913&mc_eid=443cdc6b1f

Madame Marcel Pagnol, l’actrice Jacqueline Bouvier, est morte la semaine dernière à l’âge de 96 ans. Elle fut la Manon des Sources qui, en 1952, illumina de son regard un cinéma encore en noir et blanc et, bien sûr, la vie de l’écrivain – de 25 ans son aîné – à partir de 1945 et jusqu’à sa mort en 1974. Je vous invite, d’ailleurs, à écouter l’entretien qu’elle donna à France Inter avec Yves Calvi en 2007. Elle illuminait les ondes d’une gaieté intacte, transmise dans une belle langue, héritée d’une époque où l’on aimait à avoir de la conversation et où l’on s’appliquait à faire des phrases avec un sujet, un verbe, un complément et non un sujet, un sujet, un verbe, un complément (la France, elle va mieux).

En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/georgesmichel/lorsquune-grande-dame-meurt-apres-un-long-veuvage,279816#4A2qaKyxqPQPwoXY.99

Interdiction de la fessée, Marie DELARUE

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/interdiction-de-la-fessee-la-reforme-du-quinquennat-hollande-enfin-votee,269786?mc_cid=35d0e3ddf8&mc_eid=443cdc6b1f

 

NDLR : d’abord on peut se demander pourquoi pondre des lois quand on avoue d’avance qu’on ne puniera pas ceux qui la transgresseront. On peut se demander aussi pourquoi des lois qui vont à l’encontre des habitudes bien ancrées chez nos contemporains. On peut enfin se demander pourquoi pondre des lois concernant la vie privée des gens, sinon pour occulter le fait qu’on est incapables de résoudre les vrais problèmes. Pourquoi pondre des lois quand on sait que c’est le Peuple qui décide, aussi bien des mots qu’il veut utiliser, que des habitudes du cercle familial. On a envie de dire : de quoi je me mêle ? Bien sûr, il n’est pas question de laisser les mères de famille enfermer leur progéniture dans les congélateurs, ça c’est un crime, mais une claque de temps à autre devant des gamins arrogants qui ne respectent plus leurs parents, une fessée chez un petit désobéissant… oui je crois vraiment que ça ne peut pas faire de mal pour l’avenir de nos chers bambins. En tout cas moins que la permissivité à outrance. Alors, quand je vois comme l’autre jour dans un supermarché une jeune mère dire à son fils d’une dizaine d’années : « Tu vas arrêter car tu vas t’en prendre une bientôt, ma main me chauffe » et encore pas plus tard qu’hier, un père (un géant de plus de 2 mètres) qui a giflé violemment sa fille de 15 ans en public… (et là je n’approuve pas bien  sûr), je me dis que vraiement cette loi-là, va venir s’entasser dans les cartons de toutes celles qui n’ont jamais été appliquées.
Le vrai problème ici n’est pas d’éducation mais de la déviation du rôle de Gouvernant !

En fin de semaine dernière, sous la pression de l’Europe qui avait dénoncé nos agissements coupables, l’Assemblée nationale adoptait un amendement au « projet de loi égalité et citoyenneté ». Celui-ci devrait être voté à l’heure où je vous écris. À la grande joie des petits et moyennement grands, il va mettre un terme à des siècles de sévices et de tortures. Qu’on dit.

L’article 371 alinéa 1 – c’est de lui qu’il s’agit – prévoit ainsi que les parents doivent, à partir de maintenant et jusqu’à désormais,« s’abstenir de tout traitement cruel et dégradant » à l’égard de leurs enfants. Soit, précisément, ni gifle, ni taloche, ni rouste, ni torgnole, ni peignée, ni beigne, ni raclée, ni branlée, ni déculottée, ni fessée et autre coup de pompe dans le train. Read the rest of this entry »

SG et AR, exemple 3 : Les recruteurs formés à la non-discrimination, de Charles ROUVIER

http://www.bvoltaire.fr/charlesrouvier/dorenavant-les-recruteurs-dentreprise-seront-formes-a-la-non-discrimination,268118?mc_cid=4c2c05a10a&mc_eid=443cdc6b1f

NDLR / quand on vous dit que les généralisations sont partout et que l’AR permet de les débusquer. Ici nous avons un concept général qui est représenté par le terme ‘discrimination‘ qui ne veut rien dire en soi comme tous les termes généraux pouvant s’appliquer dans un nombre tellement grand de cas, de situations, aussi bien dans nos vies personnelles que professionnelles, et bien sûr aussi dans les lois qui sont elles-mêmes de type : injonctions générales. Discriminer c’est faire des différences dans nos observations et dans les façons dont nous traitons les autres, donc nous discriminons tous et tout le temps. Si je préfère mon épouse à celle de mon copain Michel, je discrimine, si je choisis tel partenaire pour me seconder et non pas tel autre je discrimine, si je préfère une jolie fille pour tenir un stand dans un salon, à la mocheté à moustaches qui s’est aussi présentée (et oui ce n’est pas de sa faute, mais…), je discrimine…etc.
La discrimination est partout, la discrimination c’est la vie. Et le bon Dieu, si tant est qu’il existe, n’a fait que ça, sinon je n’aurai pas autant de maladies alors que mon cousin se porte comme un charme à presque 100 ans, je ne serai pas aussi moche alors que l’imbécile qui habite à côté de chez moi est beau comme un Dieu…
Alors recruter c’est discriminer comme le dit Charles ROUVIER dans ce texte.  Je ne sais pas quelle sera la teneur de cette nouvelle loi si elle passe, mais si les termes sont : ne pas discriminer« , elle est comme les autres, inapplicable, car il faut préciser dans quels cas. Et si les termes sont : on doit choisir de préférence des personnes de telle ou telle catégorie pour un poste donné, même si elles sont moins compétentes, alors elle est injuste.

Les recruteurs d’entreprises devront suivre, au minimum tous les cinq ans, une formation à la non-discrimination. C’est ce que prévoit, maintenant, la loi « Égalité et itoyenneté », grâce à un amendement voté vendredi dernier à l’Assemblée nationale.

L’empire de l’absurde s’étend toujours plus : ceux dont le métier est de discriminer (les paresseux des travailleurs, les intelligents des idiots, les rapides des lents, les compétents des incompétents) seront formés à ne pas discriminer. Et pas qu’une fois : tout les cinq ans ! Pourquoi tous les cinq ans ? Mystère, mais il est permis de supputer, comme on dit. Peut-être les socialistes comptent-ils créer à chaque législature de nouvelles minorités protégées, et donc de nouvelles catégories d’électeurs qui verront dans leur privilège un motif de gratitude. Un peu comme on fait, chaque année, une promotion de Légions d’honneur. Soyons-en sûrs : les émirs du Qatar seront tôt ou tard sur la liste des minorités opprimées.

Si l’objectif était louable en soi, pour peu qu’on lui donne crédit, ce ne serait pas aussi préoccupant. Mais, selon les propres termes des partisans de cette loi, l’objectif n’est pas d’assurer l’égalité mais de favoriser les minorités au détriment des autres. C’est même pour cela qu’ils ont renoncé à rendre le CV anonyme obligatoire : s’il est anonyme, comment pourra-t-on fermer la porte au mâle blanc catholique, donc raciste ? Bah oui, faut réfléchir aussi et surtout être cohérent – il en va quand même de l’égalité !

On plaisante, on plaisante, mais l’heure est grave. À nouveau, la puissance publique est détournée pour l’application d’un programme idéologique. Les socialistes, au prétexte usé jusqu’à la corde et dont plus personne n’est dupe, d’ailleurs, de réduire « les injustices », instaurent la mise sous tutelle des consciences. Il ne suffit pas de punir par des peines toujours plus lourdes des actes toujours plus équivoques et vaguement définis de discrimination, il faut étouffer dans l’œuf, c’est-à-dire dans le cerveau, toute idée non conforme à leurs obsessions.

La répression et l’endoctrinement, les deux bras avec lesquels la gauche construit ses chimères depuis toujours, se renforcent ainsi l’un l’autre. Cette disposition, comme tant d’autres du même genre, trahit le rapprochement du socialisme avec les pires révolutions qui lui ont donné naissance, là où tout le monde est présumé coupable de sentiments divergents et où tout le monde doit être rééduqué. Pas de droit, pas de liberté, pas de propriété, pas de nature. La seule loi qu’il connaît est la loi des suspects. Read the rest of this entry »

Grandeur et décadence des réseaux sociaux, et on voudrait que je les aime en bloc !

http://rue89.nouvelobs.com/2016/04/03/signe-temps-lautocensure-gagne-les-reseaux-sociaux-263636

NDLR : depuis le temps que, même mes amis, me reprochent de ne pas être suffisamment enthousiaste envers les réseaux sociaux, qui, selon moi nous permettent de communiquer envers des complets inconnus avec le corollaire que nous ne savons plus communiquer avec nos  amis, les vrais, pas ceux de Facebook (et depuis quand avons-nous des amis que nous n’avons jamais vus ?).

Et puis à quoi servent des systèmes permettant de communiquer avec soi-disant le monde entier, si on n’a perdu la liberté d’expression, à mon avis le plus grand bien qu’on puisse offrir à un citoyen. Mais la liberté d’expression ne doit pas souffrir d’exception, on doit pouvoir tout dire, se moquer de tout et de tous et laisser les gens s’arranger entre eux. Donc ne pas être surveillé sous prétexte de terroristes rodant les parages. Qu’on détruise les terroristes voilà une bonne chose, tout le monde acquiesce, mais qu’on traite un brave homme (ou femme) en train de se renseigner sur le web comme un terroriste, qu’on empêche des courants importants de l’opinion de s’exprimer dans les média où l’on est vus , voilà qui sent la dictature de la pensée unique, donc idiote et décadente.
A force de se priver de la multitude d’opinions, d’inventions, de créativité, des gens de valeur, donc parfois originaux et dérangeants, une société se met à la merci de n’importe quelle barbarie, à commencer par celle des traders et autres vrais voyous, vivant comme des sangsues de nos efforts. Comme le dit Charles Sannat : dépêchez-vous il est déjà trop tard !

Depuis qu’ils savent que leurs communications sont susceptibles d’être interceptées par la NSA, les Américains sont-ils plus prudents dans leurs posts ?

C’est ce qu’a voulu savoir la chercheuse américaine Elizabeth Stoycheff. Elle a donc demandé à 255 individus de participer à une enquête en ligne. Les participants commençaient par répondre à des questions sur leur consommation de média, leurs opinions politiques et leurs caractéristiques psychologiques en général.

La surveillance renforce la majorité

Ils découvraient ensuite un (faux) article de presse sur un sujet clivant (la décision américaine de ne pas suspendre ses frappes sur l’Etat islamique autoproclamé), auquel on leur demandait de réagir comme si ç’avait été un post sur un réseau social.

Une partie des participants voyaient alors s’afficher un message leur rappelant que leurs opinions pouvaient potentiellement être surveillées par la NSA. Résultat :

« Pour la majorité des participants, la probabilité d’exprimer son opinion dans un climat hostile diminuait significativement lorsqu’un rappel de la surveillance du gouvernement avait été lu. »

La chercheuse souligne :

« Cette étude est la première à donner des preuves empiriques que les programmes de surveillance en ligne peuvent menacer l’expression des opinions minoritaires, et contribuer à renforcer l’opinion dominante. »

Autre résultat intéressant : les individus qui se disaient le plus en faveur de la surveillance étaient aussi ceux qui se pliaient le plus à ce conformisme, évitant d’exprimer leur opinion quand ils se savaient en minorité.

Dessin tiré du

Dessin tiré du « Silence » d’Auguste Préault - Seriykotik1970/Flickr/CC

La chercheuse a déclaré au Washington Post  : Read the rest of this entry »

Marre de la doxa médiatico-politique… Marre et marre ! Floris de BONNEVILLE

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/marre-de-la-doxa-mediatico-politique-marre-et-marre,175173?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=b5b0ec8ff4-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-b5b0ec8ff4-30469153&mc_cid=b5b0ec8ff4&mc_eid=443cdc6b1f

Oui, comme vous, j’en ai marre de ce perpétuel bourrage de crâne. Vraiment marre.
Journaliste
Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais cette fois, j’en ai marre d’écouter les chaînes en continu, les émissions politiques comme celle animée par la ravissante Anne-Sophie Lapix. Marre, aussi, de lire les commentaires des journaux, de Libé au Figaro, en passant par L’Obs, Le Point et L’Express. Marre de lire les tweets des Valls, Najat, Mélenchon et consorts. Marre de la doxa politico-médiatique qui nous assène ses vérités et croit réussir à nous les enfoncer dans notre cerveau heureusement encore libre.

De la triste affaire familiale Le Pen, en passant par les harpies du 1er mai, jusqu’à Robert Ménard devenu, l’espace de quelques secondes, l’ennemi public numéro 1 sur lequel Valls, Taubira et Cazeneuve redoublent d’attention en envoyant pas moins de quatre officiers de la police judiciaire dans sa mairie… On nous rebat les oreilles de leur vérité !

Notre cher Président s’est même fendu d’une déclaration contre ce petit maire de Béziers qui ose l’invraisemblable en voulant en savoir un peu plus sur ses administrés. C’est autrement plus criminel que d’aller faire allégeance aux royautés du Golfe pour y vendre quelques Rafale contre de belles promesses dont je ne peux imaginer ce qu’elles sont (du style « Mais bien sûr, Majesté, vous pouvez construire toutes les mosquées que vous voulez », par exemple).

Anne-Sophie Lapix, dans « Mots croisés », a réussi son coup. Involontairement, d’ailleurs, puisque Robert Ménard, en annonçant qu’il y avait 64,6 % de musulmans dans les écoles de sa ville, a déclenché le tollé chez l’ensemble de ses ex-confrères et, comme on l’a vu, dans l’ensemble de la classe politique. Alors qu’il n’a énoncé qu’un simple constat qui devrait conduire à réfléchir comment mieux intégrer ces enfants. Comme l’a écrit le général Sun Tzu : « Qui connaît l’autre et se connaît lui-même peut livrer cent batailles sans jamais être en péril. » Et la bataille médiatique que Robert Ménard a déclenchée, gageons que les Biterrois sauront le soutenir et lui en savoir gré. Read the rest of this entry »

La démocratie en Europe, une vaste plaisanterie… de Charles Sannat

http://www.economiematin.fr/news-democratie-europe-liberte-restriction-ecoutes-police-sannat

Je vous dis régulièrement que nous faisons face à un mouvement mondial de réduction des libertés individuelles, que nous assistons à un recul sans précédent de la démocratie.

Vous le voyez en France où, sous couvert de lutte légitime contre le terrorisme, on cherche en réalité à encadrer et à terroriser le citoyen un peu pétochard qui « n’a rien à se reprocher ou si peu » plus qu’à nous protéger des méchants vilains. Pourquoi peut-on affirmer cela ? Pour une raison très simple. Si les paiements en espèces sont prohibés au-delà de 1 000 euros pour un résident fiscal français, ils restent autorisés jusqu’à 10 000 euros par transaction pour un non-résident fiscal. On se fiche donc ostensiblement aussi bien du financement des filières terroristes que de notre protection. Non, ce qui compte c’est bien évidemment la répression financière, la répression fiscale. Le fait que personne ne puisse échapper à l’État.

Ne soyons pas naïfs, c’est évidemment pour notre bien. Aucune politique de réduction des libertés ne saurait être acceptée par les populations si c’était pour réduire leur liberté. Alors on vous explique que c’est pour votre bien, que c’est pour lutter contre les vilains terroristes ou encore contre les très vilains fraudeurs fiscaux sans doute comme Thévenoud – dont plus personne ne parle mais qui siège toujours sur les bancs bien socialos et bien-pensants de notre gôche moralisatrice pour les autres et nettement moins pour elle-même.

Une justification idéologique évidente : construire l’Europe, augmenter la productivité, globaliser l’économie

Vous devez comprendre, mes chers amis, que lorsque l’on veut construire une Europe des multinationales qui n’a rien à voir avec l’Europe de la paix et de l’amour universel entre les peuples, la démocratie comme l’a si bien dit le ministre allemand de l’Économie c’est assez pénible.

Lorsque l’on veut avancer dans une mondialisation qui n’arrange que les multinationales et les méga-riches et dont personne ne veut, les libertés individuelles ce n’est pas très pratique.

Lorsque l’on veut vous réduire vos « acquis sociaux », vos 35 heures, vos machins formation, ou encore votre sécu ou augmenter le prix des soins, vous laisser protester c’est assez difficile à supporter. Read the rest of this entry »

Les signes incontestables de la faillite en cours de la France… par Charles SANNAT

http://www.economiematin.fr/news-les-signes-incontestables-de-la-faillite-en-cours-de-la-france?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-11-22

NDLR : ou bien Charles SANNAT et ceux qui disent comme lui sont de dangereux prophètes de malheur, ou bien ils disent ce qui va se passer et dans ce cas, comment penser une seule seconde que ceux qui son censés nous gouverner restent de marbre devant ces catastrophes annoncées et continuent à nous amuser avec leur petits malheurs de nantis, leurs fraudes fiscales et autre coucheries sans intérêt !!!

Il y a la réalité fantasmée, celle que l’on aimerait avoir, le doux rêve, et puis il y a la triste réalité des faits que l’immense majorité ne veut pas voir.

Il y a deux notions de psychologie humaine à avoir en tête lorsque l’on aborde ce type de sujet. La première c’est celle « d’aveuglement volontaire » ou le sujet rejette volontairement tous les faits qui le dérangent dans son confort quotidien. Penser que la France va faire faillite est tellement effrayant que l’on préfère ne pas voir, on fait « l’autruche » comme le dit si bien le langage populaire, la tête dans le sable et le derrière prêt à recevoir un bon coup de pied… Mais au moins, on ne le voit pas venir avec angoisse. La deuxième notion dont je parlais dans l’article d’hier est le biais dit de « conformité », où l’on veut tous se ressembler pour se sentir accepté par le « groupe ». La pensée exprimée sera donc toujours la pensée consensuelle du groupe ou la pensée que l’on pense que le groupe peut entendre. C’est ce biais qui explique le « consensus » ou la « pensée unique » ou les propos lénifiants dont nous sommes abreuvés. Lorsque vous prenez en compte ces deux éléments, vous obtenez une écrasante majorité de gens qui « font » le consensus et qui, pour ne pas voir la réalité froide et monstrueuse, vont s’aveugler volontairement et développer une pensée unique stérilisante et la défendre bec et ongle. Celui qui dit la réalité des faits devient l’ennemi du groupe que le groupe va chercher à abattre. Le message est inaudible. C’est ce que nous vivons avec nos proches, notre familles, nos amis, nos collègues de travail.

Les signaux faibles d’une faillite déjà en cours sont désormais parfaitement visibles Read the rest of this entry »

Mamie Loto en prison… et les autres y échappent de Charles Sannat

NDLR : en prison quand on fait le bien et en liberté pour les voleurs, les violeurs et autres vrais méchants. Si on ne marche pas sur la tête je voudrais bien qu’on m’explique sur quoi on marche. Charles Sannat à l’air de le savoir.

Aujourd’hui, l’information s’est télescopée donnant une image assez nauséeuse du fonctionnement de notre société dite démocratique et forcément jûûûste depuis que les gentils socialos sont au pouvoir. Du goudron et des plumes… je crois que je vais créer une société de vente par internet d’un kit révolutionnaire (rigolo) évidemment composé de 50 grammes de goudron et 1 kilo de plumes pour la symbolique bien sûr… On pourrait appeler ça « dugoudronetdesplumes.com » vu que ces derniers temps des coups de pieds aux fesses se perdent…

Loto illégal : 100 000 € d’amende et six mois de sursis pour « mamie Yvette »
Alors cette mamie qui organisait des lotos, de façon illégale semble-t-il, vient de subir la force de notre justice en étant condamnée à 6 mois de prison avec sursis et 100 000 euros d’amende ce jeudi par le tribunal d’Arras.

Yvette Bert est âgée de 76 ans, vit en maison de retraite et gagne 650 euros de pension de retraite. D’après l’enquête, elle aurait bien reversé l’ensemble des sommes gagnées à une organisation caritative et il n’y aurait pas eu d’enrichissement personnel.

Mais c’est vrai qu’en ce bas monde, les sans-dents illettrés voyageant en car que nous sommes doivent être surveillés de près, pensez donc, si tout le monde commence à se débrouiller pour trouver des sous pour alimenter les organisations caritatives, l’État pourrait vite devenir et se sentir inutile, surtout vu ce qu’il nous coûte.

Mamie Yvette passera donc peut-être, si elle continuait ses lotos ou si elle ne peut pas payer les 100 000 euros d’amende (avec 650 euros par mois, cela va être assez compliqué pour elle), quelques mois en prison. Yvette menace la société française dans ses fondements et il faut la neutraliser. Ce fut fait par une justice qui n’a pas tremblé devant un tel danger.

Le (nouveau) président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, est le plus grand escroc de l’évasion fiscale en bande organisée… Il vient d’avoir une promotion ! Read the rest of this entry »

Julien Aubert : « Mme LE Président ». Pas de sa faute si le PS ne maitrise pas le Français

https://twitter.com/MmeLenvie/status/519506672411504640/photo/1

NDLR : depuis quand la grammaire et le bien parler sont-ils du domaine des politiques ? Après notre vie intime, notre portefeuille, nos façons de manger et de boire, etc, jusqu’où ira la dictature douce de cette démocratie qui ne dit pas son nom ? J’aime bien Gibbs du feuilleton NCIS qui dit en parlant de sa chef : « Madame LE directeur… ».

L’hypocrisie des 35 heures Par Jean-Baptiste Giraud

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/l-hypocrisie-des-35-heures-170116376.html

 

NDLR : toutes les lois, toutes les décisions politiques,…etc. qui ne s’appuient pas sur la réalité du terrain, mais sur des idées, humaines certes, partant d’une bonne intention certes, sont et resteront utopiques. Et nous parler d’égalité entre les hommes, alors qu’on ne voit partout que  des inégalités, des privilèges datant de la dernière guerre et autres favoritismes, d’avantages en nature divers… c’est non seulement de l’hypocrisie mais de la malhonnêté. Une loi juste ne peut être qu’une loi qui tient compte de la diversité des situations, de la diversité des gens, de leurs aspirations véritables, bref de ce qui se passe réellement, tout en favorisant une forme d’égalité des chances. Où trouve-t-on une telle loi en ce moment ? Cela supposerait des politiques qui tiendraient compte de nos avis, donc des politiques de notre monde, pas des professionnels.

Depuis l’élection de François Hollande, la France compte 500 000 chômeurs de plus. 5,5 millions de nos compatriotes en France et outre-mer sans emploi ou pour quelques centaines de milliers d’entre eux, à temps partiel, n’ayant pour seule ressource qu’une allocation chômage ou les minima sociaux. Et pendant ce temps là, on glose (encore) sur les 35 heures…

Oui, je connais des gens qui sont aux 35 heures. Pas beaucoup remarquez. Les caissières de mon supermarché, quand elles ne travaillent pas moins, 30, ou 25, quand elles préféreraient travailler 40 pour gagner un peu plus. Mais l’assistante de l’orthodontiste des enfants, je doute qu’elle « fasse » 35 heures. L’orthodontiste aussi d’ailleurs, on vient d’en parler, et elle est bien obligée de s’adapter aux horaires des petits patients qui ont école. Alors elle finit très tard, surtout le mercredi, et travaille bien entendu le samedi aussi. Mon médecin ? Il donne des rendez-vous à 8h du matin, jusqu’à 20h30 le soir. On peut continuer longtemps à ce petit jeu là. J’ai beau chercher, autour de moi, les 35 heures, je ne vois pas qui les fait. Ou alors, du lundi au mercredi soir.

Parler des 35 heures comme s’il s’agissait d’une extraordinaire avancée est la plus grande escroquerie qui soit. Pour quelques millions de salariés qui « font » effectivement 35 heures, parce que leur métier, de l’ouvrier spécialisé à la serveuse de chez Mac Do en passant par la femme de ménage ou l’hôtesse d’accueil, s’organise avec un planning, combien d’autres travaillent bien plus, et trouvent en plus cela parfaitement normal, car ils aiment leur job, leur entreprise ou leur employeur, et ne veulent pas les perdre ?

Ah, si, il y a bien un secteur d’activité où les 35 heures s’appliquent à plein, c’est la fonction publique. Et encore, pas pour tout le monde. Prenez les policiers par exemple. Je sais bien qu’ils ‘ont pas une excellente réputation, mais enfin, une chose est sûre, ils bossent, et plus que 35 heures pour nombre d’entre eux. Sans (trop) se plaindre. Parce qu’ils aiment leur métier, et que faire la police, ca ne se fait pas avec le nez rivé sur la montre. En revanche, et sans rentrer dans les clichés faciles, tout usager standard des services publics au sens large, ceux de la fonction publique nationale, et de la fonction publique territoriale (soit plus de 5 millions de personnes) connaissent par coeur les horaires d’ouverture. Et quel délai exige toute démarche administrative. On compte en semaines, quand ce n’est pas en mois. Read the rest of this entry »

Censure sur Twitter, la France est le 2ème pays après la Turquie !

http://www.economiematin.fr/news-twitter-censure-france-chiffres-transparence?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-08-06

Que la Turquie soit le premier pays en termes de demandes de suppression de posts sur Twitter, au vu de la politique de Recep Tayip Erdogan concernant les réseaux sociaux, n’est pas étonnant ; mais que la France soit le deuxième pays au classement paraît bien plus surprenant. Surtout vu l’écart avec le troisième, la Russie.

Le rapport de transparence de Twitter

Twitter a publié son rapport semestriel (janvier – juin 2014) sur la transparence des demandes d’informations et de suppressions de posts de ses utilisateurs. Des demandes qui ont augmenté de 46% par rapport aux six mois précédents. Avec quelques surprises.
Au total, 2 058 requêtes d’informations sur les utilisateurs ont été formulées au réseau social en provenance de 54 pays différents. La grande majorité, sans surprise, provient des Etats-Unis : 61% (1 257 demandes). Suivent, de loin, le Japon (192 demandes), l’Arabie Saoudite (189 demandes) ou encore le Royaume-Uni (78 demandes).
De ce point de vue, la France semble rester calme avec seulement 36 demandes d’informations effectuées ; mais seuls 8% des comptes concernés ont vu leurs informations communiquées.

La France vice-championne de la suppression de posts Read the rest of this entry »

Idée reçue : mais pourquoi les petits Français sont considérés comme parfaits ?

http://www.planet.fr/culture-idee-recue-mais-pourquoi-les-petits-francais-sont-consideres-comme-parfaits.663515.29337.html

Il serait intéressant de connaître comment les français voient les petits américains !!!

« Bébé made in France » est le roman auto-portrait insolite de Pamela Druckerman, journaliste américaine et jeune maman installée en France depuis plusieurs années. Au fil de ces pages, découvrez pourquoi, outre-Atlantique, l’éducation des petits Français fascine tant.

Publicité

Les petits Français… sont polis

Bébé made in France, rédigé par la journaliste américaine Pamela Druckerman et préfacé par Elisabeth Badinter dans la version française, avait fait mouche outre-Atlantique atteignant même le Canada. A tel point qu’une maman Américaine avait plié bagages pour offrir à ses fils « la chance d’avoir accès à l’éduction made in France », avait révélé Vogue.

Suite sur le lien…

 

 

les sentiments des Français vis-à-vis de l’argent.

http://www.planet.fr/actualites-le-rapport-complexe-des-francais-a-largent.662270.1557.html?xtor=ES-1-648594[Planet-a-la-Une]-20140722

Les Français seraient-ils moins méfiants vis-à-vis de l’argent ? C’est en tout cas ce que révèle une enquête réalisée par Sociovision dont RTL rapporte aujourd’hui les résultats. Si le rapport des Français à l’argent semble s’être apaisé, subsistent tout de même quelques tabous.

Si vous faites fortune, il est vous est visiblement déconseillé d’en faire état autour de vous. En effet, 67% des Français considèrent qu’il est mal vu d’afficher sa réussite ou sa richesse.

Selon la présidente de Sociovision interrogée par la radio généraliste, ce sont les traditions catholiques et marxistes de notre société égalitariste qui expliqueraient en partie ce sentiment de défiance à l’égard de l’argent.

En revanche, nous sommes 74% à considérer qu’il n’est pas choquant de dépenser beaucoup lorsqu’on en a les moyens (ce qui permet de relativiser ce scepticisme). De surcroît, 75% des Français pensent que la réussite financière n’est pas assez encouragée dans notre pays.

Côté fiscalité, une majorité (faible certes) comprend « tout à fait » que l’on puisse quitter le territoire pour des raisons fiscales. Ils sont en effet 55% à considérer qu’il est normal de vouloir s’exiler pour payer moins d’impôts. À l’instar des frontières hexagonales, Gérard Depardieu ne quittera visiblement pas le coeur des Français de sitôt..

Vers des émeutes géantes et la fin de la démocratie !

Un article de Charles SANNAT, le contrarien

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/10473-emeutes-violence-revolution-democratie-dictature/10473-emeutes-violence-revolution-democratie-dictature?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-06-21&start=1

Mes sources d’informations sont très diverses, et en bon contrarien j’aime aller aux limites. Si François Mitterrand et bien d’autres consultaient régulièrement des voyants, pourquoi pas vous ?

C’est pourquoi aujourd’hui je souhaitais partager cette vidéo avec vous. Il s’agit de Maud Kristen et de sa vidéo d’alerte qui date du 18 juin… sacrée date !
Il y a ce qu’elle peut dire et ce qu’elle ne peut pas dire mais je pense que vous saurez entendre entre les lignes. Je voulais vous faire connaître cette vidéo car ce qu’elle explique correspond aux conclusions auxquelles je suis arrivé depuis bien longtemps par d’autres moyens. Par des « méthodes » différentes, les constats sont identiques.

Comprenez-moi bien, l’idée ici n’est pas de vous « vendre » de l’or ! J’espère que vous avez compris l’intérêt du métal jaune comme assurance patrimoniale sinon je ne peux de toutes les façons rien pour vous. Non l’idée ici c’est de vous dire justement que se préparer ce n’est pas avoir que de l’or. Acheter de l’or c’est, disons-le, la partie facile (même si c’est indispensable lorsque l’on a 4 sous à protéger).

La partie difficile c’est changer de vie, de cadre tant que vous en avez encore le temps et c’est cette prise de conscience-là et cette décision-là qui va être pour chacun d’entre nous particulièrement difficile.

Pour vous dire le fond de ma pensée, une crise économique aussi violente soit-elle, cela se « gère », en tout cas vous avez des allocations de patrimoines possibles et vous n’êtes pas sans moyens d’action, et puis disons-le aussi, perdre de l’argent ce n’est pas agréable mais ce n’est pas grave non plus ! Il n’y a pas mort d’homme. En clair, on peut échapper en partie à une grande crise économique, on peut même dans certains cas s’enrichir et quand bien même on perd, on se relève et on repart, ce n’est pas la fin du monde (message optimiste).

Dans une crise sociale et sociétale qui a une probabilité de plus en plus forte de nous conduire à une forme épouvantable de guerre civile, il y a évidemment le risque de ne pas se relever…

Je vous laisse donc maintenant avec Maud Kristen, voyante. Peut-être qu’avec ses mots elle saura mieux vous dire que moi qu’il est temps d’agir pour se prémunir. Son discours est le même et pourtant elle ne semble pas connaître notre célèbre PEBC (plan épargne boites de conserve)

Préparez-vous et restez à l’écoute.
À demain… si vous le voulez bien !!

Sécurité routière : augmenter la vitesse pour réduire le nombre d’accidents ?

http://www.planet.fr/magazine-auto-securite-routiere-augmenter-la-vitesse-pour-reduire-le-nombre-daccidents.622004.1501.html?xtor=ES-1-601904[Planet-a-la-Une]-20140519

Alors que le gouvernement envisage de baisser de 90 à 80 km/h la vitesse sur les nationales et les départementales, l’association 40 millions d’automobilistes prend la direction opposée, promouvant l’exemple du Danemark. Plus de détails.

Tandis que le gouvernement français multiplie les initiatives en faveur de la baisse de la vitesse sur les routes, l’association 40 millions d’automobilistes propose l’inverse. En référence aux exemples danois et britannique, le collectif souhaite une augmentation de la vitesse sur toutes les routes de France. « Après avoir augmenté sa vitesse limite sur autoroute il y a dix ans, le Danemark expérimente depuis deux ans l’augmentation de sa vitesse limite sur le réseau secondaire, portée de 80 à 90 km/h, et constate beaucoup moins d’accidents », a ainsi mis en avant l’association jeudi.

Objectif : moins d’accidents

Selon un responsable danois à l’origine de cette mesure, les autorités ont trouvé « la vitesse la mieux adaptée à ces portions de route » permettant ainsi « de réduire les écarts de vitesse entre les véhicules et donc de diminuer le nombre de personnes qui procèdent à des manœuvres de dépassement potentiellement dangereuses ». L’association ne s’est pas arrêtée au seul cas danois : le communiqué fait également référence à la Grande-Bretagne. La vitesse sur le réseau secondaire britannique a été limitée à 97km/h et 55% des radars ont été désactivés. Résultat : « deux fois moins d’accidents mortels qu’en France », selon l’association. Mais une telle mission d’observation et d’analyse des routes est impossible en France tant le réseau routier est étendu.

Si cette proposition plaît aux automobilistes, elle va à contre-sens de la politique de sécurité routière du ministère de l’Intérieur et ne convint pas à certaines associations de lutte contre la violence routière. Ligue contre la violence routière s’est ainsi formellement opposée à une telle initiative. « On ne peut pas comparer la Grande-Bretagne à la France car il y a trois fois moins de kilomètres de routes et le trafic y est moindre », a déclaré au Parisien Chantal Perrichon. Quant au Danemark, la Ligue estime que « la mortalité routière a augmenté de 8% entre 2012 et 2013″.

Les actes homophobes ont bondi de 78% en 2013

Voici un fait qui illustre bien les principes de l’école de Palo Alto qui nous a appris que :
- parler d’un sujet ne fait que lui donner une importance accrue et donc souvent augmenter le problème et les conflits au lieu d’aller vers des solutions et des apaisements,
-  l’apparente aggravation des actes observés ne provient parfois que l’augmentation du nombre d’observations et de l’abaissement du seuil de tolérance vis-à-vis de ce problème.
Bref, il est probable qu’il n’y ait aucune augmentation des actes homophobes en France en 2013 et si oui, cela peut provenir du fait même que les loirs récentes les ont mis sur le devant de la scène. Avant ils ne gênaient personne ou presque et maintenant des gens qui n’avaient aucune animosité contre les homosexuels, en ont, au vu du bordel ambiant que les manifs ont généré chez nous par la bêtise d’un gouvernement en mal de  lois inutiles.

http://www.planet.fr/revue-du-web-les-actes-homophobes-ont-bondi-de-78-en-2013.619673.1912.html?xtor=ES-1-601918[Planet-a-la-Une]-20140514

SOS Homophobie constate que la parole homophobe s’est « totalement décomplexée » lors du débat sur le Mariage pour tous.

Les actes homophobes ont bondi de 78% en 2013 en France par rapport à l’année précédente, selon le rapport annuel de l’association SOS Homophobie. Selon l’association, aucun doute n’est permis : cette explosion des agressions est la conséquence des débats houleux qui ont accompagné l’ouverture du mariage aux homosexuels.

« Alors qu’en 20 ans, les témoignages de lesbophobie, de gayphobie, de biphobie et de transphobie reçus par notre association n’ont cessé de croître, leur nombre a littéralement explosé en 2013″, note le rapport.

L’association a recensé plus de 3.500 récits ou signalements faisant état d’insultes, de menaces, d’agressions ou de signes de rejet à caractère homophobe, au bureau ou dans la rue, précise »Le Huffington post », qui a eu accès au rapport.

Une agression physique tous les deux jours

Dans le détail, les insultes représentent 39% des actes et les agressions physiques 6%.

En 2013, une agression physique homophobe a été enregistrée tous les deux jours, soit une hausse de 54% par rapport à 2012. L’association note aussi une « explosion » du nombre des témoignages homophobes liés à internet, « multipliés par près de trois » en un an (1.723 cas contre 656 en 2012).

Déjà en hausse l’année dernière, le nombre des témoignages relatifs au milieu scolaire « continue aussi de croître » (+25%).

« Nous pourrions nous réjouir du vote de la loi sur le mariage pour tou-te-s, [...] de ce nouveau pas vers l’égalité », écrit l’association. Mais « cette victoire laisse un goût…

Les français ne savent pas compter et ne comprennent pas ce qu’ils lisent… du moins un grand nombre d’entre eux

Par , l’indispensable info digest du soir
Les Français s’en sortent mal en calcul et en recherche d’information par rapport aux autres pays de l’OCDE et le salaire des meilleurs Français dans le domaine est 40% plus élevés que celui de ceux qui ne s’en sortent pas. cc/flickr/scui3asteveo

C’est l’étude qui fait mal de la journée et c’est partout dans la presse. L’OCDE a évalué le niveau littéraire et mathématique (la « littératie » et la « numératie », ça ne s’invente pas) des adultes de 24 pays (dont la France). Une enquête menée sur 166.000 personnes depuis 2006.

Argh ! La France se retrouve 22e (sur 24) en « littératie » et 21e en « numératie ». 22% d’entre nous (vs 15,5% en moyenne dans l’OCDE) ont du mal à trouver une info précise dans un texte court portant sur des sujets simples. 28% d’entre nous (vs 19% en moyenne dans l’OCDE) ont des difficultés à compter, classer ou faire des calculs simples avec des chiffres entiers. Bim ! Bim ! Bim !

Mais c’est pas grave ! Parce qu’en France, être bon à l’école… ça ne rapporte pas grand-chose. Un Français appartenant au groupe 1 (le meilleur) gagne 40% de plus qu’un de ses compatriotes appartenant aux groupes 4 ou 5 (les deux moins bons). Alors qu’en moyenne, dans l’OCDE, la différence est de 62%. Allez expliquer à vos enfants qu’il faut qu’ils fassent leurs devoirs.

Read more at http://www.economiematin.fr/les-experts/item/6678-salaire-etudes-travail-calcul-information/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2013-10-10#e8Ktb43i0LSTj92R.99

La fin d’un système capitaliste et le début d’une nouvelle ère

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/6094-systeme-economique-marches-dette/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2013-08-31

En 2009 on a commencé à fréquemment entendre parler dans les médias des problèmes liés aux dettes souveraines et de leurs conséquences sur les politiques budgétaires à mener. Le grand public faisait alors connaissance avec des termes qui lui étaient encore « mystérieux » à savoir triple A, agences de notation, PIGS (Portugal, Italie, Grèce, Espagne) etc. La Grèce n’a survécu jusqu’à présent que grâce à l’injection massive d’argent frais. Toujours plus !

Quant aux trois autres « PIGS », ils lutent de toutes leurs forces en se demandant lequel d’entre eux deviendra la nouvelle Grèce de l’Eurozone si cette dernière est définitivement mise à mort par les marchés. A l’époque, les leaders d’opinion nous disaient que globalement la France avait bien résisté à la crise. Mais bien sûr ! Et la marmotte… On se demande d’ailleurs par quel miracle la France est parvenue jusqu’à ce jour à ne pas se faire englober dans le groupe des « PIGS » car notre pays n’a pas de quoi pavoiser. Lorsqu’on rajoute à la dette officielle la dette non officielle à savoir les dettes de certaines entreprises publiques qui ne sont pas toutes juridiquement parlant considérées comme publiques (l’Etat n’a d’ailleurs rien à envier aux grands cabinets de fiscalistes lorsqu’il s’agit d’être imaginatif pour camoufler des choses sous le tapis) et les salaires et retraites des fonctionnaires, on dépasse largement les 100% du PIB d’endettement. On a donc commencé à nous dire que l’Etat Providence c’était terminé. Il fallait se désendetter.

Malheureusement, il y a un gouffre entre les paroles et les actes Read the rest of this entry »

France 2013 : les nouvelles fractures

http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2013-01-24-france-2013-nouvelles-fractures

25 janv. 2013 -

Voir l’analyse vidéo

On savait les Français très préoccupés par l’emploi et le pouvoir d’achat ; les résultats de l’enquête mettent en évidence un autre mouvement : le profond repli de l’opinion qui atteint en ce début d’année 2013 un niveau jamais égalé. Ce mouvement se caractérise par une très forte défiance à l’égard du monde extérieur et d’autrui. Pour 78% des personnes interrogées, « on n’est jamais trop prudent quand on a affaire aux autres », 58% pensent que « la France doit se protéger davantage du monde d’aujourd’hui plutôt que de s’ouvrir au monde extérieur ». On observe parallèlement un important rejet du système démocratique et médiatique. Pour 62% des Français, « la plupart des hommes et des femmes politiques sont corrompus » contre seulement 38% pour qui il s’agit d’un phénomène minoritaire. 58% estiment que les journalistes font mal leur travail et 72% qu’ils ne parlent pas des vrais problèmes des Français. Les attentes de l’opinion se positionnent pour un renforcement de l’autorité politique et de l’échelon national. 87% des Français sont d’accord avec l’idée selon laquelle « on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre » ; 65% estiment que pour faire face aux grands problèmes à venir il « faut renforcer les pouvoirs de notre pays quitte à limiter ceux de l’Europe ».

Ce mouvement d’opinion traduit bien davantage que la nième étude sur la défiance des Français. En effet, l’enquête fait également apparaître  une adhésion parfois massive à certains propos xénophobes et une forte crispation autour de l’Islam.  70% des Français se sentent proches de l’idée selon laquelle « il y a trop d’étrangers en France » (contre 30% qui se positionnent sur l’item opposé : « il n’y a pas trop d’étrangers en France »). Pour 67% des personnes interrogées, « on ne se sent plus chez soi comme avant » (contre 38% qui estiment qu’on se sent « autant chez soi aujourd’hui qu’avant »). Enfin, près de trois Français sur quatre (74%) pensent que la religion musulmane n’est pas tolérante et pas compatible avec les valeurs de la société française (contre respectivement 28% et 11% pour la religion catholique et 34% et 25% pour la religion juive). Read the rest of this entry »

Internet en France en 2011 : 11 infographies qui comptent

http://www.netpublic.fr/2011/12/internet-en-france-en-2011-11-infographies/

Peut-on résumer l’année 2011 pour l’Internet en France en infographies ? Certainement pas. Dans la valse des chiffres et statistiques publiées en 2011, NetPublic a retenu 11 infographies qui comptent et offrent un panorama des pratiques connectées d’aujourd’hui… De quoi illustrer des présentations ou mieux saisir quels sont les enjeux du Web qui se dessine jour après jour et surtout des internautes et mobinautes de notre pays. En complément, voir notre article : 11 infographies sur les réseaux sociaux en France en 2011.
Facebook en France vs. États-Unis

Facebook est devenu au 3e trimestre le réseau social grand public le plus utilisé en France. Début juillet 2011, l’agence Media Ventilo publiait une infographie comparative sur Facebook USA vs. France avec une brève analyse des marques présentes, du paysage des internautes utilisateurs (temps passé, âge, sexe…).

Infographie Facebook en France

Le jeu vidéo en France Read the rest of this entry »

Internet en France en 2011… 11 infographies – via NetPublic

http://just-do-it.typepad.com/yves/2011/12/internet-en-france2011-11-infographies.html

Un excellent travail de recherche de www.netpublic.fr (à suivre, absolument)

Internet en France en 2011

« 11 infographies qui comptent et offrent un panorama des pratiques connectées d’aujourd’hui… De quoi illustrer des présentations ou mieux saisir quels sont les enjeux du Web qui se dessine jour après jour et surtout des internautes et mobinautes de notre pays »

Netpublic

Barreblue

Internet en France : chiffres clés Read the rest of this entry »

Surprenant, amusant ou effrayant: le quotidien des Français en chiffres

http://www.lepost.fr/article/2011/12/28/2669417_surprenant-amusant-ou-effrayant-le-quotidien-des-francais-en-chiffres.html#xtor=EPR-344-[NL_1144]-20111230

L’année 2011 se termine. L’heure des bilans en tout genre est arrivée.

Pour ne pas faillir à ce qui ressemble à une tradition, j’ai décidé de vous présenter certains chiffres pour le moins surprenants.

Les moyennes journalières (avec la marge d’erreur qu’elles présupposent) présentées dans ce post sont toutes issues d’études et de statistiques fournies par l’Insee et par différents organismes et groupements professionnels. Toutes ces données récoltées permettent d’en savoir un peu plus sur les habitudes quotidiennes des Français en matière de consommation, ou de connaître par exemple le nombre exact de naissances et de décès chaque jour en France.

En attendant de publier la semaine prochaine un article présentant des moyennes mondiales quotidiennes, je vous laisse découvrir ces quelques chiffres – souvent étourdissants même si parfois tragiques – qui nous caractérisent nous autres Français au quotidien. Read the rest of this entry »

Le viol conjugal reste toujours tabou en France

Le Collectif féministe contre le viol lance, mardi 14 juin, la première campagne télévisée sur le viol au sein du couple. Aujourd’hui, malgré la loi, peu de femmes osent porter plainte.

C’était il y a plus de trente ans, au cours d’une consultation de gynécologie. « Je recevais une femme qui venait d’accoucher dans des conditions difficiles, avec une épisiotomie très douloureuse, se souvient le docteur Emmanuelle Piet, aujourd’hui présidente du Collectif féministe contre le viol (CFCV). Read the rest of this entry »