Archive

Archive for the ‘sondages’ Category

En Charente, 8,4 % de morts en plus sur les routes en février 2016 par rapport à février 2015

http://www.charentelibre.fr/2016/03/11/hausse-de-8-4-du-nombre-de-morts-sur-les-routes-en-fevrier,3022085.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-11032016

NDLR : 8,4 % de morts en plus soit 20 de plus qu’en février 2015. Mais où est la significativité statistique de tout ça ? On ne tient aucun compte de facteurs externes.
Déjà Février 2016 comprenait 29 jours soit 4% de jours en plus que février 2015.  Restent plus que 10 morts à trouver. Et Février 2016 fut particulièrement un mois de brouillards matinaux… et savons-nous sur combien de voitures cette statistique s’appuie-t-elle ? D’autre part février 2016 comptait 4 weekends plein (un samedi ET un dimanche), alors que février 2015 n’en comptabilisait que 3 + un dimanche et un samedi donc des demi-weekends et s’il y a eu des morts pendant ces weekends tronqués, peut-être qu’ils appartenaient au premier samedi donc au mois de janvier, ou au dernier dimanche donc au mois de mars ! Et savons-nous combien de voitures ont circulé ces deux mois-là, selon la température et plein d’autres paramètres que l’on pourrait rechercher si on avait le courage. Alors tout bien considéré en appliquant les écarts-types et mieux encore le théorème de Bayes, je suis quasiment sûr que ce chiffre n’est pas statistiquement significatif et qu’il n’y a pas eu plus de morts en 2016 qu’en 2015. Donc, une fois encore, on va statuer, sanctionner, nourrir quelques fonctionnaires, et peut-être même, faire encore de lois toujours des lois, des petites lois, des grandes lois sur…. du VENT. Des résultats faux. Grandeurs et misère de notre civilisation ! 

Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté de 8,4% en février, avec 259 personnes tuées, soit 20 de plus qu’au même mois de 2015, a annoncé ce vendredi la Sécurité routière. En Charente, un jeune motard a perdu la vie à Saint-Romain en février. En janvier, c’est une octogénaire ruelloise qui a été percutée mortellement par un automobiliste tandis qu‘un jeune homme s’est tué à Lésignac-Durand. Cette semaine, un autre piéton, qui marchait au bord de la RN10 à hauteur de La Couronne, a perdu la vie.

« Le mois de février 2016 a été endeuillé par des accidents de la route particulièrement dramatiques, comme ceux de Montflovin et de Rochefort où huit adolescents (au total) ont perdu la vie dans des autocars », a souligné l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Mais « sur les deux premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées reste en recul de 1,6%, par rapport aux deux mois correspondants de l’année précédente », a précisé l’ONISR dans un communiqué.

En janvier, le nombre de morts sur les routes françaises avait baissé de 10,7% par rapport à janvier 2015.

Les autres indicateurs pour le mois de février sont également à la hausse. Les accidents corporels ont augmenté de 6,5% avec 3.899 cas en février contre 3.660 en février 2015, soit 239 accidents supplémentaires.

Le nombre de personnes blessées sur les routes a augmenté de 4,3% avec 4.817 personnes le mois dernier contre 4.618 en février 2015, soit 199 personnes blessées de plus.

Quant aux personnes hospitalisées, le chiffre a augmenté de 3,7% avec 1.653 personnes qui ont dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en février 2016, contre 1.594 en février 2015, soit 59 personnes hospitalisées de plus.
« En ces périodes de météo instable, prudence et vigilance s’imposent à tous les usagers de la route »,
 a rappelé la Sécurité routière.

JDD : LE SONDAGE EMBARRASSANT SUR LES PRÉJUGÉS ETHNIQUES

http://www.ojim.fr/jdd-le-sondage-embarrassant-sur-les-prejuges-ethniques/?utm_source=Newsletter&utm_campaign=7d5ecb11d2-mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_ca15a58a97-7d5ecb11d2-50052817

NDLR / Le sondage embarrassant mais qui embarrasse qui ? Ceux qui préfèrent vivre dans l’utopie et le rêve plutôt que de voir la réalité ? Mais la réalité finit toujours par nous rattraper. Une société où on fait des procès à ceux qui ne font que rapporter des faits, est déjà perdue, la fin est proche !

LES CHEMINS DE LA BIEN-PENSANCE SONT SÉVÈREMENT BALISÉS.

Croyant bien faire et dénoncer les « stigmatisations », le JDDvient d’en faire l’expérience avec un sondage qui suscite la polémique.

Dans son édition du dimanche 31 janvier 2016, l’hebdomadaire consacre une double-page à « la grande peur des juifs de France ». Dans le dossier, plusieurs sondages viennent illustrer le propos, dont une question qui n’est pas passée inaperçue : « Vous-même, au cours de l’année, avez-vous personnellement rencontré des problèmes (insultes, agressions, …) avec une ou plusieurs personnes issues des groupes suivants ? »

Dans les réponses, les personnes interrogées avaient le choix entre : origine maghrébine, roms, confession musulmane, origine africaine, confession catholique, confession juive ou encore origine asiatique. Une autre question interroge les sondés : « comment réagirez-vous si votre fils/fille épousait » un catholique, un musulman, etc.

Commandé à l’Ipsos par la Fondation du judaïsme français, le sondage a aussitôt déclenché la polémique, et les moqueries, sur les réseaux sociaux.

Voir les résultats sur le lien ci-dessus sur le site de l’OJIM

Tout sondage peut être une manipulation, un exemple

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2015/07/24/renoncement-aux-soins-les-resultats-des-etudes-dopinion-prendre-avec-des-pincettes_766621#utm_source=qdm&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20150724&utm_campaign=NL_derniereheure

Renoncement aux soins : les résultats des études d’opinion à prendre avec des pincettes

Anne Bayle-Iniguez

| 24.07.2015
NDLR : le principe des sondages est de créer et d’administrer des questions généralement fermées (réponses en ‘oui/non’ ou ‘un peu/beaucoup/pas dut tout…’), hors situation réelle à un échantillon représentatif de personnes (mais représentatif de quoi ?). Mettre en place des sondages qui reflètent une certaine réalité du terrain est un métier, et celui qui sait faire ça peut influer sur les résultats. On peut dire : « Dites-moi les résultats que vous voulez obtenir et je vous ferai le sondage qui donnera ces résultats« . Tout est dans l’art de savoir poser les bonnes questions pour arriver au résultat souhaité. Voici un exemple ci-dessous et on comprend pourquoi les politiques sont friands de ce genre de fournisseurs. La seule façon de connaître la réalité d’une situation est de l’observer en réel auprès d’un grand nombre de gens et de les laisser s’exprimer librement pour en savoir plus ; mais ça coûte cher et c’est moins spectaculaire. Le sondage d’opinion est encore pire car il ne reflète pas ce que l’autre va faire mais ce qu’il ressent au moment de la question ou ce qu’il pense qu’il est bon de répondre compte-tenu de son sentiment et de la personne qui l’interroge !

La DREES, organisme du ministère de la Santé spécialiste des données statistiques et des analyses sur le système de santé, démontre dans une récente étude que les enquêtes d’opinion sur le renoncement aux soins, très en vogue pour identifier les problèmes d’accès aux soins des populations, doivent être prises avec des pincettes. Les résultats varient en effet sensiblement d’une étude à une autre selon la formulation des questionnaires.

Une différence de 15 points dans les réponses

La DREES a analysé les questions de son propre baromètre d’opinion sur l’année 2013 et les réponses des 4 000 sondés de l’échantillon. Surprenante conclusion : le taux de renoncement aux soins peut varier de quinze points selon la formulation employée.

Pour parvenir à ce constat, la DREES a établi quatre questions sur le renoncement aux soins soumises à autant de groupes de 1 000 personnes du panel (similaires et établis selon la méthode des quotas).

Dans la question, la présence ou non de la notion de « raisons financières » et la précision ou non du type de soins (médecine générale ou spécialiste, dentaire, optique, etc.) influent sur la réponse.

À la question « au cours des 12 derniers mois, vous est-il arrivé de renoncer, pour vous-même, à des soins dentaires pour des raisons financières ? », 36 % des sondés ont répondu oui.

Mais la réponse à la même question saucissonnée en trois temps, sans évoquer l’aspect financier ou le type de soins de prime abord, est tout autre !

Ainsi, un des groupes a répondu à une première question (« au cours des 12 derniers mois, vous est-il arrivé de renoncer, pour vous-même, à des soins ? »), un autre s’est prononcé sur une deuxième (« A quels soins avez-vous renoncé ? ») tandis que les 1 000 derniers devaient s’exprimer sur une dernière interrogation (« Parmi les raisons suivantes, quelle est la principale raison pour laquelle vous avez renoncé à ce soin ? », suivi de six réponses possibles, dont le manque d’argent). À chaque déclinaison de la question, le taux de renoncement baisse. Au final, avec la dernière formulation plus générale, seuls 21 % des répondants ont dit avoir renoncé à des soins.

Une comparaison révélatrice

La mauvaise ambiance au travail menace l’équilibre vie pro / vie perso

http://www.economiematin.fr/news-mauvaise-ambiance-travail-menace-equilibre-vie-pro-vie-perso?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-11-20

Comme souvent, une étude n’était pas forcément nécessaire pour arriver à ce constat, mais cela peut permettre de convaincre ceux qui en doutaient encore : Oui, quand au boulot, les choses ne vont pas fort, la vie personnelle est menacée, et les problèmes du travail rejaillissent sur la vie familliale et amicales.

Selon une étude Randstad réalisée auprès de 6000 personnes en France par l’institut ICMA, 60 % des personnes interrogées estiment que « l’environnement de travail désagréable menace l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle ». De même, toujours selon cette étude, les relations tendues avec des collègues qui ne jouent pas le jeu sont une menace, selon 53 % des sondés. La pression à la productivité « pression exercée par les employeurs pour finir le travail » est citée encore dans 42 % des cas, et les délais trop courts, 40% des cas.

En revanche, on s’étonne de voir que « seuls » 49 % des sondés considérent que travailler le soir ou le week-end menace l’équilibre vie privée / vie professionnelle. Est-ce le signe que pour une majorité de personnes, le travail en horaires décalés, ou sur les jours fériés, est banalisé ? De même, 35 % des personnes interrogées déplorent le manque de flexibilité dans les horaires de travail, ce qui peut laisser penser qu’une majorité de salariés trouvent leur compte sur ce plan là dans leur emploi, ou trouvent les horaires fixes normaux.

[Partenaire] : Pour réchauffer l’ambiance au travail, pourquoi ne pas commander des plateaux repas sur le site Chaud-devant.com, et déjeuner avec ceux avec qui vous travaillez au quotidien ?

Une étude américaine prouve que le journalisme est mort

http://www.roxane-company.com/blog/2013/09/12/une-%C3%A9tude-am%C3%A9ricaine-prouve-que-le-journalisme-est-mort/

La presse fait en ce moment face à une crise majeure. Il ne s’agit pas de baisse du nombre de lecteurs, mais de baisse de qualité. Hélas, les éditeurs n’ont pas l’air de s’en apercevoir.

Lorsque leurs chiffres ont baissé, au lieu de se concentrer sur un contenu de qualité optimisé pour internet, les organes de presse se sont rués vers les contenus rapidement produits et générateurs de clic. Ils ont fait appel aux subterfuges les plus sales pour gonfler leur nombre de pages vues (coucou meta:refresh, coucou pagination à outrance, coucou visionneuses anti-ergonomiques, coucou liens vers les conjugueurs sur tous les verbes de l’article).

Clique, tweete, like, share.

Ils ont peu à peu calibré leurs articles pour générer du clic, et non plus pour informer. Le fameux triptyque « titre ultra putassier – introduction plus nuancée – corps de l’article sans intérêt informatif » est désormais devenu la norme. C’est en effet le titre qui apparaîtra sur les réseaux sociaux où l’article est partagé, il faut donc qu’il soit percutant coco. Il ont fait des formations pour « écrire sur internet », en pensant plus au référencement qu’au contenu pour les humains.

Pour inciter à la visite, on n’hésite pas non plus à faire appel à la fameuse « étude américaine » : on cite une étude sans valeur scientifique, si possible liée de près ou de loin au sexe, réalisée par un organisme n’ayant pas autorité, et on en tire des conclusions rocambolesques. « Le public aime ça ». Peu importe que ce soit de la pure désinformation, on publie quand même. Saviez-vous qu’un homme sur 2 a les poils des testicules bleus et que les femmes qui passent plus de 20 minutes au téléphone on plus de chance de pratiquer le bondage ? (étude réalisée sur 2 cochons d’Inde albinos). Read the rest of this entry »

Selon une étude à la con…

http://www.marianne.net/Selon-une-etude-a-la-con_a231738.html

Mel Evans/AP/SIP
Face à la prolifération des études scientifiques qui trouvent toujours plus de résonnance dans les différents médias, il peut s’avérer difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Chaque jour, on trouve de nouvelles propriétés à la bière, au vin, au sexe, au rire, au café, à la clope, au thé ou encore à la méditation. Chaque jour, on s’amuse des différences entre les hommes et les femmes, entre droitiers et gauchers, qu’on oppose dans d’inoffensives joutes biologiques.

Ces études, dites «à la con» (à prononcer avec l’accent anglais ça sonne bien), sont excellemment définies sur le site adriensaumier.fr  : «Ce sont les « études américaines », d’une université qu’on ne connait pas. Ces études permettent de faire un gros titre marrant pour un article qui va générer du clic.» Un brin cynique, mais on ne peut plus vrai. Cette catégorie d’articles résume à elle seule la dérive de la presse internet : tout est dans le titre, le plus difficile restant de broder un article autour qui permette de l’accompagner. Read the rest of this entry »

France 2013 : les nouvelles fractures

http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2013-01-24-france-2013-nouvelles-fractures

25 janv. 2013 –

Voir l’analyse vidéo

On savait les Français très préoccupés par l’emploi et le pouvoir d’achat ; les résultats de l’enquête mettent en évidence un autre mouvement : le profond repli de l’opinion qui atteint en ce début d’année 2013 un niveau jamais égalé. Ce mouvement se caractérise par une très forte défiance à l’égard du monde extérieur et d’autrui. Pour 78% des personnes interrogées, « on n’est jamais trop prudent quand on a affaire aux autres », 58% pensent que « la France doit se protéger davantage du monde d’aujourd’hui plutôt que de s’ouvrir au monde extérieur ». On observe parallèlement un important rejet du système démocratique et médiatique. Pour 62% des Français, « la plupart des hommes et des femmes politiques sont corrompus » contre seulement 38% pour qui il s’agit d’un phénomène minoritaire. 58% estiment que les journalistes font mal leur travail et 72% qu’ils ne parlent pas des vrais problèmes des Français. Les attentes de l’opinion se positionnent pour un renforcement de l’autorité politique et de l’échelon national. 87% des Français sont d’accord avec l’idée selon laquelle « on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre » ; 65% estiment que pour faire face aux grands problèmes à venir il « faut renforcer les pouvoirs de notre pays quitte à limiter ceux de l’Europe ».

Ce mouvement d’opinion traduit bien davantage que la nième étude sur la défiance des Français. En effet, l’enquête fait également apparaître  une adhésion parfois massive à certains propos xénophobes et une forte crispation autour de l’Islam.  70% des Français se sentent proches de l’idée selon laquelle « il y a trop d’étrangers en France » (contre 30% qui se positionnent sur l’item opposé : « il n’y a pas trop d’étrangers en France »). Pour 67% des personnes interrogées, « on ne se sent plus chez soi comme avant » (contre 38% qui estiment qu’on se sent « autant chez soi aujourd’hui qu’avant »). Enfin, près de trois Français sur quatre (74%) pensent que la religion musulmane n’est pas tolérante et pas compatible avec les valeurs de la société française (contre respectivement 28% et 11% pour la religion catholique et 34% et 25% pour la religion juive). Read the rest of this entry »

Réveillez-vous et redescendez sur terre

http://strategies-et-influence.com/reveillez-vous.htm

C’est le titre d’un nouvel e-book dont voici l’introduction et la conclusion.
Cliquez sur le lien pour en connaître le plan et vous le procurer pour seulement 8 €

Introduction

Quel est le sujet de ce livre ?

C’est l’histoire d’une révolution souhaitée et qui aurait lieu dans nos esprits. C’est l’histoire de ce qui pourrait se passer, si demain, au lieu de penser et d’agir en référence à des principes abstraits, en nous servant d’opinions, de concepts, de croyances et de jugements, nous utilisions un langage concret décrivant au plus près ce qui se passe réellement dans nos vies quotidiennes. C’est l’histoire d’un monde dans lequel personne ne dirait plus : « Il fait froid », mais seulement « J’ai froid », d’un monde où aucun dialogue n’aurait lieu sans avoir préalablement précisé de façon la plus fine possible, quel sera le sujet du débat et le sens des mots employés.
Bref, l’histoire d’un monde où personne ne confondra plus les mots et les choses qu’ils désignent, où le mot chien ne mordra plus personne, et où on aura enfin compris que le mot bonheur n’a jamais rendu heureux personne.

Ce petit texte comprend trois chapitres : Read the rest of this entry »

Des sondages qui n’en sont pas

http://mediateur.blogs.sudouest.fr/archive/2011/08/11/des-sondages-qui-n-en-sont-pas.html

Envoi de Jean-Paul Joly

Une nouvelle fois le libellé de vos sondages me choque. Celui d’aujourd’hui concernant la nomination d’Eva Joly (aucune parenté…) est très tendancieux. Les choix entre
Oui... et  Non, je ne comprends pas comment les militants ont pu la choisir
me semble montrer une orientation très tendancieuse contre ce choix.
Les médias avaient faits leur choix, et nous allons dès maintenant porter un doute sur cette dame.
Sa double nationalité, son accent, son âge, ses lunettes…
Passant sous silence (ou presque) qu’elle a été Juge d’Instruction française, qu’elle a traitée des dossiers touchant le Pouvoir et que personne à ce moment n’a mis en question ses capacités, ses origines.
Si des militants, ou adhérents provisoires, ont choisi, c’est que ces personnes ont ELLES, cherchés à comprendre, à réfléchir, sans se reporter uniquement à la grande tendance des sondages.
C’est aussi un souhait de faire de la politique autrement et de la moraliser.
Lisant régulièrement votre journal papier, et internet, j’avoue que les libellés de vos sondages me font parfois effet d’être très réducteur et souvent un peu « café du commerce », les questions sont souvent du genre « dans le sens du poil… ».
Ceci dit vous faites un bon travail d’infos locales. Read the rest of this entry »

Politique : les « sondages dont vous êtes le héros »

http://www.marianne2.fr/Politique-les-sondages-dont-vous-etes-le-heros_a209227.html

De nombreux sites d’information souhaitent obtenir un bon reflet de l’opinion en proposant aux internautes de donner leur avis grâce à des sondages en ligne. Et Terra Nova de prétendre que ces études seraient plus « scientifiques » que les sondages classiques. Et les politiques de se prendre au jeu. Une sorte de « sondage-dont-vous-êtes-le-héros » dont le blogueur Variae dénonce les travers…

(Capture d'écran Slate.fr - cc)

La scène se déroule au siège d’un journal français. Un journaliste fait le point avec un jeune stagiaire sur le départ, et récapitule avec lui les différents aspects du journalisme web.

– Il me reste une dernière ficelle du métier à t’apprendre : le sondage dont vous êtes le héros.
– De quoi s’agit-il ?
– Oh, c’est très simple. Tu poses une question aux lecteurs de ton site, sur une proposition de loi, sur une élection, sur les primaires socialistes … Tu laisses la question ouverte quelques heures, ou même plus, tu attends qu’un nombre un peu important d’internautes aient répondu, et tu publies le résultat !

– Mais … ce n’est absolument pas scientifique ! Pourquoi ne pas commander un vrai sondage ? Avec cette méthode l’échantillon n’est pas représentatif, ni …
– [Il le coupe] Oh ! Épargne-nous ce baratin appris à l’école. D’abord, tu as les crédits pour payer un vrai institut de sondage ? Non ? Bon. Ensuite, les gens s’en foutent. Ils veulent du participatif, de l’interactif. Ils adorent qu’on leur demande leur avis, et ils adorent encore plus regarder la course de chevaux, Hollande qui repasse en tête, Aubry derrière, Royal qui reprend l’avantage sur Montebourg … Crois-moi, le résultat et le titre effacent, au bout du compte, la manière d’y arriver !
– Mais comment faire pour être sûr d’avoir assez de votants ? Read the rest of this entry »

La droite nationaliste finlandaise en tête des sondages malgré la tuerie en Norvège

http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/08/12/la-droite-nationaliste-finlandaise-en-tete-des-sondages-malgre-la-tuerie-en-norvege_1559169_3214.html

Timo Soini, leader des Vrais Finlandais.

Timo Soini, leader des Vrais Finlandais.Lehtikuva/LEHTIKUVA

Les Vrais Finlandais, parti populiste de droite nationaliste, n’ont pas été affectés par le récent massacre commis en Norvège par un extrémiste de droite, selon un sondage, publié vendredi 12 août, qui continue à les placer en tête.

Formation d’opposition, dont certains membres sont clairement d’extrême droite et ont des opinions proches de celles d’Anders Behring Breivik, l’auteur des attaques du 22 juillet en Norvège, les Vrais Finlandais ont recueilli 22 % des intentions de vote.

D’après ce sondage, réalisé entre le 5 juillet et le 10 août pour le compte de la radio-télévision publique, les conservateurs du premier ministre, Jyrki Katainen, sont arrivés en deuxième position avec 21,4 %. Read the rest of this entry »

Royal se considère comme la mieux placée pour battre Sarkozy

http://www.lemonde.fr/primaire-parti-socialiste/article/2011/08/14/royal-se-voit-la-mieux-placee-pour-battre-sarkozy_1559530_1471072.html

Distancée dans les sondages, Ségolène Royal se voit comme la mieux à même de battre Nicolas Sarkozy en 2012. Dans un entretien au Parisien, dimanche 14 août, la candidate à la primaire socialiste se présente comme « la présidente des solutions » face à au chef de l’Etat sortant, qu’elle qualifie de « président-déficit ».

Mme Royal accuse son ancien rival de 2007 d’avoir « plus que doublé le déficit public, en grande partie à cause des cadeaux fiscaux aux grandes fortunes ». « L’Etat s’est aussi surendetté en renflouant les banques sans aucune contrepartie », explique-t-elle, qualifiant la situation économique actuelle de « crise financière, mais aussi crise de civilisation ». Read the rest of this entry »

Une semaine de sondages

vendredi 24 juin 2011

http://www.observatoire-des-sondages.org/Une-semaine-de-sondages.html

- Baromètre Viavoice-Libération (19 juin 2011) – Baisse de 2% de Nicolas Sarkozy (30%). Défiance : + 2% (66%). Pour une candidature de Nicolas Hulot (52%) comme candidat officiel du parti écologiste. Pour Eva Joly, 26%.

- Ipsos-Logica-Le Monde-France Inter-France-Info-France Télévision (23 juin 2011) – Hausse de 3% des intentions de vote pour François Hollande et Martine Aubry (32% et 30% devant Nicolas Sarkozy (19%) et Marine Le Pen (18%)

- CSA-BFMTV-20 Minutes (23 juin 2011) – Baisse de 1% (!) des intentions de vote des « sympathisants socialistes pour François Hollande (41%). Hausse de 15% pour Martine Aubry (37%). Martine Aubry, candidate préférée des « Français » désireux de participer à la primaire socialiste (35%) devant François Hollande (34%).

- OpinionWay-Fiducial-Le Figaro-LCI (17 juin 2011) – Baisse de 6% des intentions de vote des « sympathisants » de gauche en faveur de François Hollande (43%). Hausse de 6% pour Martine Aubry (33%). Baisse de 11% pour François Hollande (51%) et hausse de 10% pour Martine Aubry (32%) chez les « sympathisants » certains d’aller voter (253 sondés).

Qu’en conclure ?

Tunisie: Les sondages d’opinion politique peuvent être manipulateurs

http://directinfo.webmanagercenter.com/2011/06/22/tunisie-les-sondages-dopinion-politique-peuvent-etre-manipulateurs/

Depuis la révolution, une dizaine d’instituts multiplie les sondages si bien que ceux-ci apparaissent comme des outils de connaissance et d’expression politiques. Ces sondages sont-ils inoffensifs et fiables? Qui les contrôle? Qui les paye et commande? Dans un pays sevré de libertés depuis plus de 5 décennies, les sondages apportent-ils de la visibilité ou au contraire brouillent-ils les représentations?

Entretien avec Hichem Guerfali qui ose dire tout haut ce que certains pensent tout bas. Directeur Général de 3C Etudes institut de sondages, ce professionnel estime que les sondages d’opinion politique peuvent être manipulateurs. Mal faits, biaisés, sans contexte juridique qui les cadre et sans outils de contrôle, ils pourraient phagocyter la vie politique et la démocratie naissante dans un pays fragilisé par la multiplication des partis politiques, l’immaturité des électeurs, …

Nicolas Hulot favori des sondages pour être le candidat écolo: vous y croyez aussi?

Nicolas Hulot favori des sondages pour la primaire écologiste

Nicolas Hulot favori des sondages pour la primaire écologiste | MAXPPP

Selon une étude d’opinion de l’Institut Viavoice pour Libération, 52% de Français voient l’ ex-animateur Nicolas Hulot  comme candidat idéal du mouvement écologiste à l’élection présidentielle. Le candidat n’est ni trop marqué à gauche, ni à droite: 62% des sondés le voient comme « ni de droite ni de gauche ». Read the rest of this entry »

Joly critique un sondage défavorable

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/06/20/97001-20110620FILWWW00709-joly-critique-un-sondage-defavorable.php

Eva Joly, candidate à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a qualifié aujourd’hui de « fausse nouvelle » le dernier sondage Viavoice pour Libération qui la place loin derrière son concurrent Nicolas Hulot, lors d’une visite à Grenoble.

« Ce sondage n’est pas un sondage en intention de vote. Or comme chacun sait, dans une élection la seule chose qui compte c’est le vote. Mesurer la popularité, évidemment c’est utile, mais la popularité ne fait pas le vote », a-t-elle déclaré en marge d’une rencontre avec les adhérents. Read the rest of this entry »

Les sondages sont-ils fiables ?

http://www.lepost.fr/article/2011/06/26/2533457_les-sondages-sont-ils-fiables.html

Une question me revient sans cesse dans la tête : peut-on se fier aux sondages ? Certes, je les utilise, parce qu’il faut bien s’appuyer sur quelque chose pour se forger une opinion sur les grandes tendances électorales qui se dégagent. Seulement j’en viens à me demander s’ils sont réellement fiables.

Ainsi, selon les derniers sondages parus, François Hollande obtiendrait 32 % des voix au premier tour et Martine Aubry 30 %, quant à Nicolas Sarkozy, il serait loin derrière.http://www.20minutes.fr/politique/746841-sondages-2012-avantage-hollande-devant-aubry-sarkozy-derriere Par ailleurs, l’hypothèse d’un nouveau 21 avril, à l’endroit comme à l’envers, semble s’éloigner. On dit même que Martine Aubry pourrait l’emporter dans le cadre des primaires du PS.  Read the rest of this entry »

PARIS – Sondages pour 2012: avantage Hollande devant Aubry, Sarkozy derrière

http://www.20minutes.fr/politique/746841-sondages-2012-avantage-hollande-devant-aubry-sarkozy-derriere

PARIS – A quelques jours de la date d’ouverture du dépôt des candidatures pour la primaire du PS et à 10 mois de la présidentielle, François Hollande est en tête des sondages mais il est rattrapé par Martine Aubry, tandis que Nicolas Sarkozy est le plus souvent derrière le candidat PS.

Selon un sondage Ipsos publié jeudi, François Hollande (32%) comme Martine Aubry (30%) devancent Nicolas Sarkozy (19%) en intentions de vote. Ségolène Royal arrive à égalité avec le chef de l’Etat (19%)

Quelle que soit l’hypothèse du candidat socialiste, Marine Le Pen est en troisième position.

En revanche, d’après un sondage CSA sur la primaire socialiste, diffusé également jeudi, Martine Aubry, qui ne s’est pas encore déclarée candidate, serait en mesure de l’emporter face à François Hollande, même si celui-ci demeure le candidat préféré des sympathisants PS. Read the rest of this entry »

Marine Le Pen s’essouffle dans les sondages

Olivier Beaumont | Publié le 24.06.2011, 07h00

Facebook Twitter Envoyer
France 2, 23 juin. Invitée de « Des paroles et des actes », la nouvelle émission politique présentée par David Pujadas, Marine Le Pen a relativisé la baisse qu’elle enregistre dans les derniers sondages d’intentions de vote : « C’est un palier », a-t-elle commenté.France 2, 23 juin. Invitée de « Des paroles et des actes », la nouvelle émission politique présentée par David Pujadas, Marine Le Pen a relativisé la baisse qu’elle enregistre dans les derniers sondages d’intentions de vote : « C’est un palier », a-t-elle commenté. (AFP/BERTRAND GUAY.) Zoom 

« Franchement, il n’y a pas de raison d’être inquiet », se rassure Bruno Bilde, chef de cabinet de Marine Le Pen, en découvrant les derniers sondages sur la prochaine présidentielle. Et pourtant, après six mois d’une spectaculaire progression, où elle est passée de 10% à 21% d’intentions de vote dans les enquêtes d’opinion, apparaissant souvent en position de finaliste à la présidentielle, la présidente du Front national marque le pas ces derniers temps : 16% dans le dernier baromètre CSA pour BFM TV et « 20 Minutes », soit trois points de moins par rapport à mai.

Un enrayement confirmé hier par un sondage Ipsos pour « le Monde », France 2, France 3 et France Info, où elle arrive en troisième position (18%), se retrouvant donc éliminée du second tour, quel que soit le candidat à gauche.

Chez Marine Le Pen, pas question d’y voir cependant le moindre trou d’air. Au contraire, on sort la bonne vieille méthode Coué. Invitée hier soir de l’émission « Des paroles et des actes », le nouveau rendez-vous politique de France 2, la candidate frontiste a préféré relativiser : « Mais nous nous stabilisons à un niveau extrêmement haut, s’est-elle défendue face à David Pujadas. Disons que c’est un palier… Pour mieux reprendre de l’élan après. » Read the rest of this entry »

Sondage : la majorité des Français pour le mariage homosexuel

Mis à jour 25-06-2011 14:13
"Mariage" d'un couple homosexuel 

Un couple homosexuel échange une « fausse » bague de mariage… Photo : AFP

Une large majorité des Français serait favorable au droit pour les homosexuels de se marier, et même d’adopter. En particulier chez les plus jeunes, les femmes et les sympathisants de gauche.

Facebook Like
96

Selon la dernière enquête en date sur la question, près de deux tiers des Français sont ouverts au principe du mariage entre personnes du même sexe et une majorité significative l’est aussi au droit d’adopter pour les couples homosexuels.

L’opinion semble avoir définitivement basculé

D’après le sondage Ifop dont les résultats détaillés paraîtront dans l’édition du 26 juin de Dimanche Ouest-France, 63% des personnes interrogées se sont dites favorables au mariage homosexuel et parmi elles, 37% y sont même « très favorables ».

Vu des sondages, il n’y pas eu d’évolution notable en la matière ces dernières années, ainsi à la même question posée par l’Ifop en 2004 pour le magazine Elle, 64% des Français étaient déjà pour l’égalité de tous devant le mariage, quelle que soit sa préférence sexuelle. Read the rest of this entry »