Archive

Posts Tagged ‘faillite’

Les signes incontestables de la faillite en cours de la France… par Charles SANNAT

http://www.economiematin.fr/news-les-signes-incontestables-de-la-faillite-en-cours-de-la-france?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-11-22

NDLR : ou bien Charles SANNAT et ceux qui disent comme lui sont de dangereux prophètes de malheur, ou bien ils disent ce qui va se passer et dans ce cas, comment penser une seule seconde que ceux qui son censés nous gouverner restent de marbre devant ces catastrophes annoncées et continuent à nous amuser avec leur petits malheurs de nantis, leurs fraudes fiscales et autre coucheries sans intérêt !!!

Il y a la réalité fantasmée, celle que l’on aimerait avoir, le doux rêve, et puis il y a la triste réalité des faits que l’immense majorité ne veut pas voir.

Il y a deux notions de psychologie humaine à avoir en tête lorsque l’on aborde ce type de sujet. La première c’est celle « d’aveuglement volontaire » ou le sujet rejette volontairement tous les faits qui le dérangent dans son confort quotidien. Penser que la France va faire faillite est tellement effrayant que l’on préfère ne pas voir, on fait « l’autruche » comme le dit si bien le langage populaire, la tête dans le sable et le derrière prêt à recevoir un bon coup de pied… Mais au moins, on ne le voit pas venir avec angoisse. La deuxième notion dont je parlais dans l’article d’hier est le biais dit de « conformité », où l’on veut tous se ressembler pour se sentir accepté par le « groupe ». La pensée exprimée sera donc toujours la pensée consensuelle du groupe ou la pensée que l’on pense que le groupe peut entendre. C’est ce biais qui explique le « consensus » ou la « pensée unique » ou les propos lénifiants dont nous sommes abreuvés. Lorsque vous prenez en compte ces deux éléments, vous obtenez une écrasante majorité de gens qui « font » le consensus et qui, pour ne pas voir la réalité froide et monstrueuse, vont s’aveugler volontairement et développer une pensée unique stérilisante et la défendre bec et ongle. Celui qui dit la réalité des faits devient l’ennemi du groupe que le groupe va chercher à abattre. Le message est inaudible. C’est ce que nous vivons avec nos proches, notre familles, nos amis, nos collègues de travail.

Les signaux faibles d’une faillite déjà en cours sont désormais parfaitement visibles Read the rest of this entry »