Archive

Posts Tagged ‘Idées reçues’

Les mains sales, Jean-Marc DUPUIS

https://www.santenatureinnovation.com/les-mains-sales/

NDLR : pour ceux qui sont fatigués de lire, d’entendre à la télé… sans arrêt : « Pour votre santé… c’est bon pour la santé, avec modération…etc » alors qu’en fait plus on se soigne sans raison plus on est malades, plus on se lave plus on est sales, plus on met de la crème contre le cancer de la peau, plus on affaiblit ses défenses immunitaires. Voici quelques années j’ai eu l’occasion de travailler pour le lancement d’un médicament contre l’eczéma et j’ai lu des études qui disaient toutes la même chose : les enfants de famille bobos qui se lavent sans arrêt et se badigeonnent de  toutes sortes de crèmes, ont plus souvent de l’eczéma que les enfants des familles plus proches de la terre qui se lavent quand ils y pensent. Alors, quoi ? Avons-nous besoin de voir dans les librairies des dizaines de revues parlant de notre santé ?
Moi, je crois que la maladie est susceptible, et si on l’ignore elle se vexe et s’éloigne de nous !

Les mains sales
Je reviens de chez des amis qui avaient loué une maison au bord de la mer.

Je reviens de chez des amis qui avaient loué une maison au bord de la mer.

C’est une maison neuve, avec trois chambres, une petite cuisine, une jolie vue mais, au fond, rien d’une villa de millionnaire.

J’ai pourtant été impressionné, choqué même, par le nombre de pièces d’eau, et plus précisément le nombre de robinets.

Chaque chambre a sa salle de bains. Et dans chaque salle de bains, on trouve une baignoire, une douche, un lavabo, un bidet, des toilettes.

Des toilettes, donc, pour chaque chambre, plus encore des toilettes communes, à côté du salon.

Il faut compter encore une petite piscine extérieure chlorée avec sa douche, son lavabo, ses toilettes, à nouveau.

Cela paraissait normal à tout le monde. Personne ne s’en étonnait (à part moi).

Mais je pense que, dans quelques générations, les historiens qui étudieront notre époque ne manqueront pas de remarquer cette véritable folie de l’hygiène.

Je ne parle pas des conséquences écologiques de consommer tant d’eau (d’autant plus que nous étions dans une zone notoirement menacée par la sécheresse).

En restant strictement dans le domaine de la santé, je m’inquiète des conséquences catastrophiques pour nos systèmes immunitaires, nos allergies, de passer ainsi notre temps à nous laver, nous savonner, nous désinfecter.

Les mains sales

Excusez-moi d’évoquer constamment le passé mais je n’y peux rien, c’est plus fort que moi : quand j’étais petit, beaucoup de personnes autour de moi avaient les mains sales.

En utilisant cette expression, « mains sales », je m’aperçois que les jeunes de notre époque ne peuvent même plus imaginer ce que cela veut dire.

Pour eux, avoir les mains sales, c’est avoir les mains pleines de Nutella, ou de confiture. Ou avoir mis les doigts dans son nez morveux. On se passe les mains à l’eau claire et, déjà, elles sont propres.

Mais ce n’est pas ce qui s’appelait les « mains sales », dans mon enfance. Read the rest of this entry »