Archive

Posts Tagged ‘manipulation’

A quoi servent VRAIMENT les radars ?

http://www.planet.fr/magazine-auto-marine-le-pen-il-faut-supprimer-les-radars.668577.1501.html?xtor=ES-1-667941[Planet-a-la-Une]-20140803

NDLR : les spécialistes de ce sujet, quand ils ne sont pas inféodés au  Gouvernement, affirment que les morts sur les routes ont diminué bien avant l’arrivée des radars (les courbes officielles des accidents de la route le montrent à l’évidence), et que le nombre de tués ou d’accidentés sur les routes ont des causes multiples. La preuve en est que si on additionne les chiffres officiels donnés par ceux-là mêmes qui nous gouvernent et nous taxent, on obtient bien plus que 100%. Une des vraies causes de la diminution des morts est l’amélioration spectaculaire de la sécurité des autos, et de l’état des routes. Pourquoi meurt-on sur la route ? Parce qu’il y a des gens qui ne savent pas conduire et qui roulent fatigués, énervés par une vie de cons qui les stressent, ou  distraits par des enfants turbulents à l’arrière. Alors, où la répression va-t-elle s’arrêter ? Si on interdit le téléphone faut-il aussi interdire de parler à sa passagère, surtout si elle est mignonne ? Faut-il interdire d’emmener les enfants en balade ? Ne peut-on pas, là comme ailleurs, prendre modèle sur les allemands, plus près des réalités que nous ? Et pourquoi certains ont voté socialiste si c’est pour subir une politique tyrannique ? Voici, en ce dimanche orageux, quelques questions que je me pose, juste pour m’énerver ! Et c’est à ce moment-là que je lis cet article que je vous laisse savourer.

Invitée ce matin sur RTL, Marine Le Pen s’est prononcée en faveur de la suppression des radars. Une position qui interroge au regard des progrès constatés en terme de sécurité routière.

Alors que les excès de vitesse sont la cause principale d’au moins 25% des accidents mortels, la présidente du Front National, entend, selon ses termes, « supprimer les radars« . Rien que ça.

C’est en tout cas ce qu’elle a affirmé ce matin au micro de RTL, comme ceci a été repéré par Le Lab. Déjà militante d’une « sécurité routière moins punitive« , Marine Le Pen va plus loin expliquant que derrière les sanctions, se cache en réalité un « impôt supplémentaire« .

« Tous les Français savent que les radars ne sont pas là pour empêcher les accidents, ils sont là pour remplir les caisses de l’État » a-t-elle ainsi soutenu considérant que les appareils « ne sont pas mis sur les routes accidentogènes« . Pour la leader extrême droite, il s’agit tout simplement d’un « impôt supplémentaire » que l’on « habille » pour faire semblant de « préserver des vies« .

Le Carré des Médiateurs®, le blog de Christophe CARRE

Médiation professionnelle, accompagnement au changement, régulation des crises et des conflits, conseil en communication et en qualité relationnelle, formations… Christophe Carré – Médiateur professionnel à Valence (26) – Membre de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation, il assure des missions et des conférences sur l’ensemble du territoire français et des pays francophones.

Le monde bouge…

Si vous êtes persuadé qu’il vaut mieux penser le changement, plutôt que changer le pansement, faites appel au Carré des Médiateurs.

Médiateur professionnel, membre de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation, consultant en communication et en médiation pédagogique, formateur. Diplômé du 3e cycle en Sciences de l’Information et de la Communication (DEA et école doctorale) et en linguistique moderne, Christophe Carré est titulaire du Certificat d’Aptitude à la Formation de Médiateur (CAP’M) et du Certificat d’Aptitude Pédagogique. Expert en qualité relationnelle, ses compétences lui permettent de développer une approche pluridisciplinaire des conflits, de la violence, des risques psychosociaux et des situations de crise.

Par ailleurs directeur de la collection « Communication consciente » aux éditions Eyrolles, il a publié plusieurs ouvrages chez cet éditeur.

Ecrire à Christophe Carré

« L’art de manipuler », de Pierre RAYNAUD

Pierre RAYNAUD est le premier auteur en France a avoir publié sur le thème de la manipulation pour dire que si tout le onde manipule et si tout le monde est manipulé alors autant apprendre ces techniques.
Il s’agit du deuxième texte du livre publié en 1977 avec le même titre lequel est hélas, épuisé :

Carcassonne Bugarach pointé dans le rapport anti-secte

 Georges Fenech (à gauche), président de la Miviludes, était dans l\'Aude le 8 juin.

Georges Fenech (à gauche), président de la Miviludes, était dans l’Aude le 8 juin.  © Cl. B.

Bugarach est cité dans le rapport annuel consacré aux dérives sectaires, publié hier matin, par la Miviludes (*). Un large chapitre est dédié aux adeptes des thèses apocalyptiques et de la mouvance « New Age », qui ont choisi ce village de la Haute-Vallée comme point de rassemblement, persuadés qu’il sera préservé à l’occasion de la prétendue fin du monde, le 21 décembre 2012. Read the rest of this entry »

Ne dites pas à ma mère que je suis journaliste, elle me croit dans une secte

L’emprise mentale du président de la Miviludes sur les journalistes et, à travers eux, sur la population toute entière, surpasse en envergure et en efficacité celle que l’on pourrait attribuer aux soi-disantes « sectes ».

Le marronnier du rapport de la Miviludes est l’occasion d’une déferlante d’articles agitant dans les médias l’épouvantail des « risques sectaires » (dont aucune définition légale n’existe, ce qui offre une autoroute à la répression arbitraire) sans aucun recul, aucune réflexion, aucune analyse véritable. A croire que mes confrères sont envoûtés par la sérénité matoise et la beaugossitude de son président, M. Georges Fenech.

Robert Ménard, chroniqueur sur iTELE (à droite), pose la bonne question à M. Fenech, président de la Miviludes.

Pas un seul article, pas une seule émission (hormis celle, notable, de « Ménard sans interdit » du 15 juin sur iTELE) qui fasse montre d’esprit critique, au moins d’une certaine distance avec les propos du gourou de la sectophobie. Read the rest of this entry »

La secte qui convoite le Fenouillèdes est sous surveillance

Le projet de l’étrange communauté belge « L’Etoile Bleue », qui prétend établir à Sournia, dans la région du Haut-Fenouillèdes, un centre de vie consacré à la méditation ésotérique selon une philosophie aux contours fumeux, fait réagir Paul Blanc, sénateur-maire de la commune. Entré en contact avec notre rédaction, l’élu se dégage de toute accointance avec ce projet qui vise 50 à 60 hectares sur sa commune, tout en confirmant avoir reçu, le 23 juillet à Paris, deux individus se présentant « comme un groupe d’amis ». Sensible à « tout projet de développement dans le pays » notamment sur les terres isolées du hameau d’Arsa, sous sa coupe, Paul Blanc a ainsi paisiblement écouté l’exposé des délégués du groupe avant de constater ultérieurement la possible teneur de leurs intentions, car « ces gens-là avancent masqués ». Passablement floué, Paul Blanc, affirme avoir récemment averti les autorités compétentes, prêtes à entreprendre une recherche d’informations compliquée par la nature internationale du projet. Par ailleurs, outre qu’un groupe lié à la communauté aurait effectué un séjour sur place la semaine dernière, le descriptif du projet a été retiré du blog de L’Etoile bleue suite à notre information du 12 août, disponible ici.

 

L’observatoire des sectes inspecte le Pays Catalan

Dans le cadre de son action contre les dérives sectaires, la Mission d’État en charge de ce domaine passe par les Pyrénées-Orientales. Ce jeudi, son président, Georges Fenech, participe à une réunion consacrée à l’examen du phénomène sectaire au plan territorial.

Le département des Pyrénées-Orientales reçoit ce jeudi une visite de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Depuis 2002, cet organisme d’État a pour vocation de détecter les mouvances et phénomènes sectaires, susceptibles de menacer l’ordre public. Le Pays Catalan n’est pas considéré comme une zone sensible, bien que plusieurs communautés à esthétique indienne, organisant leur vie dans des tipis, soient surveillées par les autorités depuis plusieurs années. Ces regroupements, installés à l’année sur les hauteurs des régions du Vallespir et du Conflent, inquiètent bien moins que la réputation du pic de Bugarach, situé dans le Languedoc proche. Ce promontoire du département de l’aude, largement visible depuis le Roussillon, suscite un culte nouveau, en vertu d’une attirance croissante à risques sectaires. Selon plusieurs réseaux sectaires, Bugarach sera l’une des rares zones au monde préservées d’une apocalypse, qui surviendrait le 21 décembre 2012. A cet effet, Georges Fenech, président de la Mission interministérielle, s’est intéressé à la dangereuse attraction développée par ce site, lors d’une visite dans l’Aude, ce mercredi. Read the rest of this entry »

Le gourou recrutait en Bourgogne

http://www.bienpublic.com/actualite/2011/06/16/l-emprise-sectaire-virtuelle

Elles ne l’avaient jamais vu en chair et en os, parce que le gourou Flot-Rah vit au Québec et elles en Bourgogne. Mais ses messages sur la toile avaient convaincu plusieurs femmes à «se préparer au décollage». En clair, au suicide.

C’est une collaboration exemplaire entre la Miviludes (Mission de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), les diplomates français et les autorités canadiennes qui ont permis, en février 2011, d’éviter l’irréparable.
En présentant mercredi son rapport annuel, Georges Fenech, président de la Miviludes en a souligné «la dimension inédite: l’enquête sur le phénomène apocalyptique a été menée aux Etats-Unis, en Russie, en Australie, au Japon et dans treize pays européens. Cela, compte tenu des ramifications des sectes dans le monde».
Mais, il a également rappelé la difficulté grandissante qu’il y a à contrôler ces messages «anxiogènes» qui pullulent sur les réseaux sociaux, constituant une «emprise mentale virtuelle». Read the rest of this entry »

Enfants non scolarisés de la secte de Sus : verdict le 30 juin

Le tribunal administratif de Pau, qui rendra son délibéré le 30 juin, s’est penché pour la première fois, hier, sur une requête émanant de familles appartenant à la communauté Tabitha’s Place, de Sus.

Ces parents de 4 enfants non scolarisés demandaient à la justice «d’annuler la décision prise par l’inspecteur d’académie» qui en septembre 2009 les avaient mis «en demeure de scolariser» leur progéniture.

Recevant une instruction à domicile, ces enfants doivent se soumettre, une fois par an, à des tests de l’Education nationale. Or, dans ses conclusions, Philippe Carrière, prédécesseur de l’actuel inspecteur départemental, avait souligné l’absence de plusieurs de ces mineurs lors de la seconde batterie d’examens, en juin 2009 à Bizanos. Read the rest of this entry »

Le mensonge : condamnable, certes, mais très répandu en entreprise

http://www.lavieeco.com/news/la-vie-eco-carrieres/Le-mensonge–condamnable-certes-mais-tres-repandu-en-entreprise-19750.html

Obtenir un avantage, se protéger, manipuler, cacher des faits graves…, les circonstances propices au mensonge sont légion. Une communication interne et externe défaillante crée un environnement propice aux pratiques condamnables.

Le mensonge

Ne jamais mentir, ne jamais voler, ne jamais dire du mal de ses prochains dans leur dos. Très jeunes, ces conseils nous ont toujours été  ressassés par les parents. Si l’on peut se garder de commettre l’un des deux derniers manquements aux règles de la vie communautaire, il en est autrement pour le mensonge. Comme le souligne le sociologue Ahmed Al Motamassik, «le mensonge fait partie de notre quotidien». Aucun groupe humain n’y échappe ; l’entreprise, émanation de la société, a fortiori. Nombre d’experts en management sont intraitables sur le sujet. Ils considèrent que tout le monde ment : les dirigeants, tout comme les collaborateurs, alors que le respect et la transparence sont érigés par presque toutes les entreprises en valeurs cardinales. Dire le contraire n’est autre que du mensonge, une transgression qui a plusieurs sens. Read the rest of this entry »

Citations de l’art de manipulation, de Edmüller et Wilhelm

1. Ne faites pas l’erreur d’établir des généralités sur les individus à partir d’un comportement que vous observez comme : « C’est vraiment un râleur » ou «Qu’est-ce qu’il peut être susceptible ! ». En caractérisant ainsi les individus etn en les jugeant par avance, vous influencez toutes vos perceptions et vous ne remarquez que ce qui tend à confirmer que votre interlocuteur est un râleur ou un hypersensible. (p 14)

2. Nombreux sont les gens qui ont le sentiment que s’ils commencent par poser des questions avant de formuler leur propre point de vue, ils ne pourront a ros plus s’imposer dans la conversation. C’est précisément le contraire : en posant des questions, vous augmentez vos chances d’établir une relation positive avec votre interlocuteur et d’atteindre votre objectif…. » (p 24) Read the rest of this entry »

L’art de la manipulation, de Edmüller et Wilheim

 

L’ART DE LA MANIPULATION
Andreas EDMÜLLER et Thomas WILHELM
Ixelles éditions, 2011, 11,90 €

Encore un livre sur la manipulation, sujet semble-t-il à la mode, mode encore renforcée par celle du mentalisme, (télé oblige), qui n’est finalement qu’un ensemble de techniques préparatoires à la manipulation.

Ces deux auteurs allemands n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’ils ont déjà publiés sur le même sujet deux ouvrages :
– La manipulation, l’art d’influencer à votre portée, Ixelles, 2009
– la Manipulation, Théorie + Training, Ixelles, 2010.
Nous nous sommes d’ailleurs inspiré de ces livres pour créer POLEMIOS®, principalement la création de certains stratagèmes.
C’est dire si, parmi les nombreux livres sur la manipulation, que ceux-ci ont droit à notre respect. Read the rest of this entry »