Archive

Posts Tagged ‘manuels scolaires’

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/11/24/01016-20111124ARTFIG00757-egalite-homme-femme-les-manuels-scolaires-denonces.php

En matière d’égalité homme-femme, les nouveaux manuels d’histoire de seconde et de CAP pourraient mieux faire.

Les nouveaux manuels d’histoire de seconde et de CAP sont fortement critiqués par une étude du centre de recherches féministes Hubertine Auclert dévoilée aujourd’hui. Ces derniers proposent encore de « nombreuses représentations stéréotypées des femmes et ces dernières y sont sous-représentées », y lit-on. Par exemple, sur les 339 biographies proposées dans les douze manuels parus en 2010, seulement onze sont consacrés à des femmes, soit seulement 3,2 % des biographies.

Les exemples tirés des manuels sont édifiants. On apprend ainsi que les représentations des femmes politiques contemporaines se limitent le plus souvent à une photo d’une femme politique sans commentaire, comme Ségolène Royal ou Angela Merkel. Les femmes de la Révolution française ne sont quant à elles mentionnées que dans des dossiers annexes : les revendications d’Olympe de Gouges sont ainsi présentées dans un dossier mais en marge.

Une Marie-Antoinette caricaturale Read the rest of this entry »

« Égalité homme-femme : les manuels scolaires dénoncés »

http://larevue.ssd.com/Egalite-homme-femme-les-manuels-scolaires-denonces_a1575.html

Lu dans le figaro du 25 novembre

Les nouveaux manuels d’histoire de seconde et de CAP sont fortement critiqués par une étude du Centre de recherches féministes Hubertine Auclert .
Les femmes sont insuffisamment représentées ou présentées de façon stéréotypée (comme mères, épouses, ou personnage passifs).

Ce constat n’est pas anecdotique, mais révélateur : la question du rôle des femmes dans la société française ne peut être abordée sans faire violence à une culture profondément enracinée. Les femmes ont bénéficié en France de certains avantages, notamment par la garde des enfants et le développement des crèches, qui leur ont permis d’avoir plus facilement une activité professionnelle, alors que la femme allemande a encore tendance à rester au foyer. Pour autant, il reste un long chemin à parcourir pour qu’hommes et femmes prennent conscience à la fois des capacités et du rôle des femmes et des barrières qui subsistent. Ces barrières sont difficiles à lever tellement elles sont culturellement insidieuses. Il y a par exemple fort à dire sur la tolérance qui existe en France quant aux comportements qualifiés pudiquement de « séducteurs », « galants » ou « libérés » … Suivez mon regard.
Read the rest of this entry »