Archive

Posts Tagged ‘polemiquer’

L’art de la manipulation, de Edmüller et Wilheim

 

L’ART DE LA MANIPULATION
Andreas EDMÜLLER et Thomas WILHELM
Ixelles éditions, 2011, 11,90 €

Encore un livre sur la manipulation, sujet semble-t-il à la mode, mode encore renforcée par celle du mentalisme, (télé oblige), qui n’est finalement qu’un ensemble de techniques préparatoires à la manipulation.

Ces deux auteurs allemands n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’ils ont déjà publiés sur le même sujet deux ouvrages :
– La manipulation, l’art d’influencer à votre portée, Ixelles, 2009
– la Manipulation, Théorie + Training, Ixelles, 2010.
Nous nous sommes d’ailleurs inspiré de ces livres pour créer POLEMIOS®, principalement la création de certains stratagèmes.
C’est dire si, parmi les nombreux livres sur la manipulation, que ceux-ci ont droit à notre respect. Read the rest of this entry »

La Sémantique Générale

La Sémantique Générale a été inventée dans les années 1930 par le comte polonais Alfred KORZYBSKI. Il faudrait un livre entier pour décrire sa méthode de pensée et les utilisations que l’on peut en faire dans la vie quotidienne.
Dans le cadre de ce court manuel, nous nous contenterons de faire référence à une idée phare de sa méthode : l’opposition Carte et Territoire. (Dont Houellebecq n’est nullement l’inventeur, disons-le haut et fort).
De quoi s’agit-il ? Nous raisonnons tous les jours en utilisant deux types d’éléments cognitifs : nos pensées, croyances, opinions et jugements d’un côté (nos cartes) et nos comportements de l’autre (le territoire).
Pour parler de ce que nous faisons tous les jours, nous nous servons des ‘cartes mentales’ qui sont, quelque part, dans nos esprits. L’ennui est que ces cartes, qui ne sont que des abstractions nous apparaissent la plupart du temps comme des réalités, qui viennent masquer ce qui se passe réellement. Autrement dit, notre culture même nous prédispose à croire que la réalité est dans nos interprétations, et non pas dans ce que nous faisons.
Pour paraphraser De Saussure, l’inventeur de la linguistique moderne, c’est comme si nous pensions que le portrait ou une photo de notre fiancée est plus réel que la fiancée elle-même, assise à côté de nous.
Ce que KORZYBSKI énonce d’une façon qui fait rire les stagiaires : le mot chien ne mord pas.
Pour revenir à POLEMIOS®, ce jeu relationnel, nous apprend que si nous restons au niveau des cartes, et des façons abstraites et généralisantes de poser la polémique, celle-ci ne peut avoir de solutions, elle est sans fin et génère des conflits. Read the rest of this entry »

La technique du bélier

Coleman dans : « Cultiver l’intelligence relationnelle » ([1]) dit que la seule activité de nos cerveaux, quand nous sommes au repos, est « de ressasser les évènements de notre vie sociale ».

C’est pourquoi il semble que nous ayons des avis sur tout ou presque, et des avis auxquels nous tenons, car nous croyons qu’ils font partie de ce que nous nous entêtons à appeler notre Moi. Il suffit d’écouter et d’observer des amis parlant politique à la fin d’un repas – la fin des repas est un moment propice pour l’observation car les esprits sont suffisamment échauffés par la nourriture et l’alcool pour caricaturer les relations antagonistes et envenimer les polémiques -, il suffit donc d’une observation attentive pour constater qu’il n’arrive (presque) jamais que deux personnes en désaccord sur un point finisse par s’entendre après quelques minutes, voire quelques heures, de dispute. Read the rest of this entry »