Archive

Posts Tagged ‘serious games’

Learningbydoing.fr, le site des serious games

SITES : Le nom de la société LEARNING BY DOING est déjà tout un programme. Vous y trouverez des jeux de formation et des serious games pour les entreprises de tous domaines d’activité et pour tous publics. Les principales thématiques traitées sont : management, vente, communication, amélioration continue, sécurité…

Nous avons interviewé Carlo Bianchi, son gérant : « Il y a 20 ans, lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux jeux d’entreprise, j’ai constaté qu’il existait une riche littérature sur le jeu éducatif pour enfants, ce qui n’était pas le cas pour la formation des adultes. Depuis, le temps a passé mais cette situation a peu évolué. Read the rest of this entry »

Apprenez en créant des serious games

http://www.jeuxserieux.fr/?p=2505

Le serious game participe de plus en plus au renouvellement des problématiques liées aux approches pédagogiques. Pour preuve, le succès rencontré outre-atlantique par le projet STEM Challenge ou encore, plus récemment, l’engouement manifesté pour une thèse de doctorat abordant la conception des serious games dans un cadre pédagogique.

Souvenez-vous, nous vous parlions il y a peu de temps du succès du STEM Challenge aux États-Unis. Ce concours, sponsorisé par le gouvernement américain et par de grandes entreprises comme AMD ou Microsoft, a pour objectif de renouveler l’approche pédagogique des sciences dures grâce à la création de jeux vidéo : chaque participant doit apprendre les matières adéquates (mathématiques, physiques…) afin de créer son jeu vidéo et  le soumettre au vote du jury. Read the rest of this entry »

Club Clients Dæsign : un accès privilégié à l’actualité des Serious Games

http://www.news-daesign.com/site/club_clients.html

Créé par et pour nos clients, le Club Clients s’est réuni le 22 septembre dernier. Zoom sur une initiative accueillie chaleureusement, et vouée à se répéter régulièrement tout au long de l’année.

Afin de créer un lieu d’échanges, de retours d’expériences et de réflexion autour de la formation, l’évaluation et autres domaines d’application des Serious Games, Dæsign a proposé à ses clients de les retrouver pour une matinée « Club Clients ».

Pour cette réunion, la parole a été donnée à Gil Simoncini, Chef de Projet Formation à la Renault Academy, qui est revenu sur sa longue collaboration avec Dæsign et a fait part aux clients réunis de quelques conseils pour réussir un projet de Serious Game. La Renault Academy déploie en effet depuis 3 ans un vaste programme de formation grâce aux Serious Games développés par Dæsign auprès d’une population de vendeurs, chefs des ventes ou encore responsables SAV et conseillers service à travers le monde.

Cette réunion informelle était placée sous le signe de l’interactivité et du partage d’expériences entre membres du club. Elle a permis aux présents de découvrir les dernières actualités et innovations de Dæsign, comme la bande dessinée interactive, ou encore les applications pour téléphones mobiles et iPad…

La dynamique se poursuit…
La prochaine réunion du Club Clients est déjà prévue pour le 9 février 2012 !

« Le serious game fait entrer l’innovation dans la formation »

Michelin, France Télécom ou encore Renault font partie de ses clients. L’entreprise Daesign développe pour eux des serious games ou jeux de rôle virtuels. Non pas pour divertir les salariés, mais bien pour les former. A l’occasion du Serious Games Expo qui se déroule durant deux jours à Lyon, L’Usine Nouvelle revient avec Sébastien Beck, directeur général de l’entreprise, sur cette activité.

L’Usine Nouvelle – Vous avez créé des serious games pour Michelin, Renault et France Télécom notamment. Quels besoins ces industriels ont-ils mis en avant en venant vous voir ?
Sébastien Beck – Ces gros industriels sont confrontés à un nombre grandissant d’enjeux sociaux. Par exemple, ils s’interrogent sur le déploiement de certaines formations que doivent suivre une grande partie de leurs salariés, partout dans le monde, parfois dans différentes langues.

Renault, Michelin, Peugeot, se trouvent de plus en plus confrontés à des problématiques de services, car la concurrence étant ce qu’elle est sur la fabrication des modèles, il faut qu’ils se distinguent aussi sur d’autres segments, comme le service utile pour fidéliser une clientèle. Read the rest of this entry »